inhérent, ente


Recherches associées à inhérent, ente: inhérence

INHÉRENT, ENTE

(i-né-ran, ran-t') adj.
Joint inséparablement.
La beauté du visage est un frêle ornement.... Mais celle de l'esprit est inhérente et ferme [MOL., Femmes sav. III, 6]
Le vice le plus inhérent, si je puis parler de la sorte, et le plus inséparable des choses humaines [BOSSUET, Hist. III, 5]
Les hommes ont tous un droit inhérent et naturel à tout ce dont ils ont besoin pour leur subsistance [FÉN., t. XXII, p. 365]
L'auteur des Éléments a dit, à la vérité, avec tous les bons philosophes, que la pesanteur, la tendance vers un centre, la gravitation est une qualité de toute la matière connue, laquelle lui est donnée de Dieu et qui lui est inhérente ; le terme inhérent est bien éloigné de signifier essentiel, il signifie ce qui est attaché intérieurement, comme adhésion signifie ce qui est attaché extérieurement ; l'essence d'une chose est la propriété sans laquelle on ne peut la concevoir [VOLT., Défense Newton.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. inhaerentem, de in.... 2, et haerere, être attaché.