inhabité, ée

INHABITÉ, ÉE

(i-na-bi-té, tée) adj.
Qui n'est point habité.
Les hommes détruisent les bois, contraignent les eaux, resserrent les fleuves, dessèchent les marais, et, avec le temps, ils donnent à la terre une face toute différente de celle des pays inhabités ou nouvellement peuplés [BUFF., Hist. nat. Preuv. théor. terr. Œuv. t. I, p. 307]
Dans un vaste désert je me crois transportée, Sur une terre aride, inculte, inhabitée [DUCIS, Abufar, II, 2]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Au lieu plus chaud d'Afrique et plus inhabité [DESPORTES, Cleonice, LXXIV]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. inhabitatus, de in.... 1, et habitatus, habité.