inique

inique

adj. [ lat. iniquus, de aequus, équitable ]
Sout. Qui n'agit pas avec équité ; contraire à l'équité : Un arbitre inique partial ; impartial inéquitable, injuste ; équitable, juste
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

INIQUE

(i-ni-k') adj.
Qui blesse l'équité.
Penser inique [ROTROU, St Genest, V, 2]
Le nouveau roi [le faux honneur] triomphe, et, sur ce droit inique, Bâtit de vaines lois un code fantastique [BOILEAU, Sat. X]
Ils ont confirmé par leur suffrage inique l'accusation de légèreté et d'imprudence dont on taxe.... [MASS., Paraphr. ps. XXVI, V. 18]
Vous faites là, monsieur, une action inique. - Aux maux désespérés il faut de l'émétique [REGNARD, le Joueur, II, 15]
Un jugement inique a poursuivi ton sang [VOLT., Scythes, II, 4]
Il se dit des personnes. Un juge inique.
M'oses-tu bien encor parler, femelle inique ? [MOL., Dépit. am. II, 1]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    .... Oster vie inique, Et ramener à droicte voie Cellui qui contre droit desvoie [E. DESCH., Miroir de mariage, p. 109]
  • XVIe s.
    Ce seroit chose inique, si un homme particulier estoit pollu par l'indignité d'un autre [CALV., Instit. 825]
    Juges iniques et corrompus [MONT., IV, 215]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. inic, enic ; espagn. et ital. iniquo ; du lat. iniquus, de in.... 1, et aequus, juste (voy. ÉQUITÉ).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

inique

INIQUE. adj. des deux genres. Qui blesse grièvement l'équité. Jugement inique. Ce passe-droit est inique.

Il peut se dire aussi des Personnes et signifie Qui est injuste à l'excès. Il s'est montré inique envers cet innocent.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

inique

Inique, Iniquus.

Cela est inique est injuste, Iniurium est.

Fort inique et cruel, Tyrannicus, Periniquus.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

inique


INIQUE, adj. INIQUEMENT, adv. INIQUITÉ, s. f. [Inike, keman, kité: 3e e muet aux 2 premiers.] Ils ne se disent qu'en parlant des Juges, et expriment ce qui est contre l'équité. "Juge, arrêt, conseil inique. "Juger iniquement. "L'iniquité des Juges, des Jugemens. = Iniquité sans régime, signifie dans le langage de la Religion, crime, péché. "Boire l'iniquité comme l'eau. "Enfant d'iniquité: c'est le comble de l'iniquité. "Notre Seigneur s'est chargé de nos iniquités.
   Fermez les yeux sur mes offenses,
   Et du livre de vos vengeances
   Effacez mes iniquités.
       Le Franc.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

inique

adjectif inique
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

inique

לא צודק (ת), לֹא צוֹדֵק

inique

inicuo

inique

iniqua

inique

upprörande

inique

[inik] adjiniquitous
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005