injecté, ée

INJECTÉ, ÉE

(in-jè-kté, ktée) part. passé d'injecter
Poussé dans. Un liquide injecté dans les artères qu'on veut étudier.
Qui a reçu une injection. Les petites artères très bien injectées et devenues très visibles.
Terme de médecine. Face injectée, face colorée par l'afflux du sang dans les capillaires veineux. Yeux injectés, yeux où se dessinent de petites veines pleines de sang.
Les yeux jaunes et injectés, les paupières affaissées, la pâleur et les taches du visage, le goût dépravé [BUFF., Hist. nat. Hom. Œuv. t. IV, p. 276]

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    INJECTÉ. Ajoutez :
    Se dit de pièces de bois dans les fibres desquelles on a introduit une substance métallique ou organique destinée à les protéger contre les actions de l'eau, des agents atmosphériques, etc.
  • Se dit particulièrement des bois imprégnés de sulfate de cuivre, substance dont l'emploi est aujourd'hui le plus général, sinon le plus efficace. Fourniture de poteaux de bois injectés pour lignes télégraphiques.