inobservance

inobservance

n.f.
Attitude d'une personne qui ne respecte pas fidèlement des prescriptions religieuses ou morales observance, pratique
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

INOBSERVANCE

(i-nob-sèr-van-s') s. f.
Manque à observer les prescriptions religieuses ou morales ou hygiéniques, etc.
Les inobservances deviennent une manière d'apostasie, qui ne saurait plus trouver d'excuse que dans un cœur ingrat et infidèle [MASS., Profess. relig. 2]
Il n'est que l'impossibilité qui puisse en justifier l'inobservance [ID., Carême, Jeûne.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. inobservantia, de in.... 1, et observantia, qui vient de observare, observer.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

inobservance

INOBSERVANCE. n. f. Défaut d'observance, manque habituel à observer des prescriptions religieuses et morales, etc. L'impossibilité de remplir ces prescriptions peut seule en justifier l'inobservance. L'inobservance de la règle s'était introduite dans ce monastère.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

inobservance

[inɔpsɛʀvɑ̃s] nfnon-observance
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005