inobservation

(Mot repris de inobservations)

inobservation

n.f.
Fait de ne pas respecter une loi, un règlement, un engagement : L'inobservation d'un contrat manquement, transgression, violation ; observation, respect

INOBSERVATION

(i-nob-sèr-va-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
Action de ne pas observer, de ne pas se conformer à. L'inobservation des règlements.
L'auteur des Instituts au droit criminel compte parmi les crimes de lèse-majesté divine au second chef l'inobservation des fêtes et des dimanches [VOLT., Dict. phil. Blasphème.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    M. l'admiral se douta tousjours de l'inobservation d'icelle [paix] [LANOUE, 635]

ÉTYMOLOGIE

  • In.... 1, et observation.

inobservation

INOBSERVATION. n. f. Manque d'obéissance aux lois, aux règlements, etc.; inexécution des promesses qu'on a faites, des engagements qu'on a contractés. L'inobservation des règles détruit la discipline. L'inobservation des lois. L'inobservation des traités, d'une convention, d'un contrat. L'inobservation d'une condition, d'une clause. L'inobservation du carême, des commandements de l'Église.

inobservation


INOBSERVATION, s. fém. [I-nobsêr-va-cion: 3e ê ouv.] Manque d'obéissance. "L'inobservation des Règles, des Lois. = Manque d'observer. "L'inobservation des traités. — On a dit aussi inobservance, et Trév. le met; l'Acad. ne le met pas: elle met observance, mais elle lui done un autre emploi.

Synonymes et Contraires

inobservation

nom féminin inobservation
Fait de ne pas observer une loi.
Traductions

inobservation

[inɔpsɛʀvasjɔ̃] nf → non-observation, inobservance