inscrutable

INSCRUTABLE

(in-skru-ta-bl') adj.
Qui ne peut être scruté.
Ce qui est, dit saint Augustin, plus inscrutable que quand il [Dieu] envoie, en cette vie, des maux aux gens de bien et des biens temporels aux méchants [NICOLE, Essais, t. IV, p. 132, dans POUGENS]
Lui [Apollon] qui de l'avenir informe les humains, Qui sait du monde entier les ressorts inscrutables [BRÉBEUF, Phars. V]
Ce degré, c'est la fièvre ; à l'égard des retours à certaine heure, à certains jours, C'est un point inscrutable.... [LA FONT., Quinquina, I]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Sa divine et inscrutable sapience [de Dieu] [MONT., I, 248]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. inscrutabilis, de in.... 1, et scrutari, scruter.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

inscrutable

INSCRUTABLE. adj. des deux genres. Qu'on ne peut scruter, qui échappe à la connaissance humaine. Il n'est guère usité qu'en style de l'Écriture. Les desseins de Dieu sont inscrutables. L'avenir est inscrutable.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

inscrutable

Inscrutable.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

inscrutable


INSCRUTABLE, adj. Impénétrable. Il ne se dit qu'en termes de l'Écritûre. Les décrets, les jugemens de Dieu sont inscrutables.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788