insensibilité

(Mot repris de insensibilités)

insensibilité

n.f.
1. Manque de sensibilité physique : Son insensibilité à la douleur a surpris le médecin.
2. État d'une personne dépourvue de sensibilité, d'affectivité ; détachement, froideur : Votre insensibilité est révoltante impassibilité, indifférence ; émotivité

insensibilité

(ɛ̃sɑ̃sibilite)
nom féminin
1. état de qqn qui n'éprouve pas de sensation physique L'insensibilité est l'un des symptômes de la maladie. insensibilité à la douleur
2. psychologie état de qqn qui n'éprouve pas de sentiment On confond souvent son flegme avec de l'insensibilité.

INSENSIBILITÉ

(in-san-si-bi-li-té) s. f.
Manque de sensibilité physique. Le chloroforme, l'éther produisent l'insensibilité.
J'étais dans cet état de faiblesse et d'insensibilité entre la mort et la vie [VOLT., Candide, X]
Manque de sensibilité morale.
Les grands dont la bonté n'est pas le partage, par une juste punition de leur dédaigneuse insensibilité, demeureront privés éternellement du plus grand bien de la vie humaine, c'est-à-dire des douceurs de la société [BOSSUET, Louis de Bourbon.]
Vous [pêcheurs] implorerez en vain ma miséricorde, poussée à bout par vos ingratitudes ; votre insensibilité fait la mienne [ID., Élévat. sur myst. I, 9]
Vous m'avez arrachée de ces sociétés de plaisir et de débauche, où je courais avec tant d'insensibilité à ma perte éternelle [MASS., Paraphr. ps. XXVII, V. 3]
Mais vous, n'affectez pas l'insensibilité [M. J. CHEN., Fénel. IV, 3]
Particulièrement. Refus d'écouter l'amour.
Il [votre mérite] est grand, mais bien moins que la félicité De votre insensibilité [CORN., Agésil. IV, 5]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    L'insensibleté du liement [ligament] [H. DE MONDEVILLE, f° 21, verso.]
    L'utilité de l'insensibilité [du ligament] fu que il ne fust blecié par multiplication de mouvement des jointures [ID., f° 9]
    Et telle insensibilité n'est pas humaine [ORESME, Eth. 97]
  • XVIe s.
    La nature, m'ayant desarmé de force, m'a armé d'insensibilité et d'une apprehension reglée ou mousse [MONT., IV, 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Espagn. insensibilidad ; ital. insensibilità ; du lat. insensibilitatem (QUICHERAT, Addenda), de insensibilis, insensible.

insensibilité

INSENSIBILITÉ. n. f. Absence de sensibilité. Insensibilité complète. Un froid extrême produit l'insensibilité dans les parties du corps qui l'éprouvent. Fig., L'insensibilité aux reproches. Une grande, une profonde, une fâcheuse insensibilité. Il faudrait avoir beaucoup d'insensibilité pour n'être pas touché d'un tel malheur.

insensibilité


INSENSIBILITÉ, s. fém. INSENSIBLE, adj. INSENSIBLEMENT, adv. [Insancibi-lité, cible, cibleman: 4e e muet au 2d et au 3e.] Le subst. et l'adj. expriment un défaut de sensibilité. Ils se disent au propre et au fig. "Le froid rend souvent certaines parties du corps insensibles; il y caûse l'insensibilité. "Il est insensible à la honte, aux injûres. "Étoit-il permis à... d'être insensible à des maux si pressans. Cochin. "Elle a l'âme dûre et insensible. = S. m. "C'est un insensible, il n'est point sensible à l'amour. "Insensibilité aux reproches. "Vit-on jamais une telle insensibilité?
   Tant de tranquillité
   Peut vous faire acuser d'insensibilité.
       La Chaussée.
= En parlant des chôses, l'adjectif a un aûtre sens, dont on ne peut s'apercevoir. "Le moûvement de l'ombre d'un cadran est insensible. "L'insensible transpiration. — Insensibilité ne se dit point en ce sens.
   Insensiblement, n'a point la 1re signification du subst. et de l'adj. Il signifie, peu-à-peu, d'une manière peu sensible. "L'eau creûse insensiblement les pierres. "Les abus se glissent insensiblement dans les sociétés les mieux réglées. Une molle oisiveté détruit insensiblement l'ouvrage qu'un travail opiniâtre avoit à peine élevé. D'Aguess. = Insensibilité. Voy. Indifférence. = On dit: être insensible à, et avoir de l'insensibilité pour. M. l'Abé Royou a repris justement M. l'Abé Boulogne d'avoir dit, dans l'Éloge de M. le Dauphin: "Il sait qu'une trop grande insensibilité à l' opinion publique... entraîne toujours les Rois à l'avilissement. Il falait dire, pour l'opinion, etc.

Traductions

insensibilité

אטימות (נ), בהימיות (נ), חוסר רגישות (נ), כהות חושים (נ), סמיות לב (נ), קהות חושים (נ), קשיחות (נ), קְשִׁיחוּת, כֵּהוּת חוּשִׁים, חֹסֶר רְגִישׁוּת

insensibilité

Kälte

insensibilité

ufølsomhed

insensibilité

okänslighet

insensibilité

[ɛ̃sɑ̃sibilite] nfinsensitivity