instruit, uite


Recherches associées à instruit, uite: être instruit

INSTRUIT, UITE

(in-strui, strui-t') part. passé d'instruire
Qui a reçu de l'instruction.
Surtout il est instruit dans l'art de bien régner [CORN., Nicom. II, 3]
Un régiment de cavalerie, instruit à notre discipline [PERROT, Tacite, 162]
Et ce que le soldat dans son devoir instruit Montre d'obéissance au chef qui le conduit [MOL., Éc. des f. III, 2]
Instruits par leurs prophètes à obéir aux rois à qui Dieu les avait soumis, leur fidélité [des Juifs] fut inviolable [BOSSUET, Hist. II, 5]
Il ne fut pas, comme Moïse, instruit dans les sciences et la sagesse des Égyptiens [MASS., Panég. St Franç. de P.]
Instruit par le malheur, ce grand maître de l'homme [VOLT., Brutus, I, 2]
Il faut que ceux qui sont nés pour les gouverner [les hommes] en sachent plus qu'eux ; il est juste que le berger soit plus instruit que le troupeau [ID., Lett. princes de Prusse, au prince royal, 11 janv. 1770]
Tous les peuples qui cultivent leur raison reconnaissent en effet le même Dieu, malgré tous les égarements de cette raison mal instruite [ID., Russie, I, 7]
Absolument. Qui a beaucoup d'instruction. C'est un homme instruit. Les gens instruits. Habitué.
Vous n'y apportez que des larmes instruites à mentir [MASS., Carême, Rechute, 1]
Ne rencontrant autour de lui que des regards toujours trop instruits à plaire [ID., Or. fun. Louis XI]
Catilina lui-même à tant d'horreurs instruit [VOLT., Catil. V, 3]
Informé, qui a appris.
Hélas ! que j'étais mal instruite d'une santé qui m'est si chère ! [SÉV., 20 juin 1672]
Bientôt de Jézabel la fille meurtrière Instruite que Joas voit encore la lumière.... [RAC., Athal. IV, 3]
Bérénice est instruite Que vous voulez ici la voir seul et sans suite [ID., Bérén. I, 3]
Le témoignage du marquis de Beauvau, si instruit des affaires de son temps [VOLT., Lett. Colini, 21 oct. 1767]
Terme de droit. Qui a été l'objet d'une instruction. Un procès instruit, bien instruit.