instrument


Recherches associées à instrument: instrument de musique

instrument

n.m. [ lat. instrumentum, de instruere, bâtir ]
1. Outil, machine servant à accomplir un travail, une opération quelconque : Je n'ai pas les bons instruments pour effectuer cette réparation. Cet instrument permet de faire des découpes avec une très grande précision appareil
2. Appareil conçu pour produire des sons musicaux (on dit aussi instrument de musique) : Instrument à vent, à percussion, à cordes. De quel instrument jouez-vous ?
3. Personne ou chose qui est employée pour atteindre un résultat ; moyen : Je refuse d'être l'instrument de cette escroquerie agent, exécutant organe

INSTRUMENT

(in-stru-man) s. m.
Tout agent mécanique qu'on emploie dans une opération quelconque. Un ouvrier fourni de tous ses instruments. Des instruments d'optique, d'astronomie, etc.
Le grand point [pour un astronome] est de se familiariser avec les instruments, il faut instruire ses mains ; les livres instruisent son esprit [VOLT., Lett. Pitot, juill. 1738]
L'un des plus grands moyens d'avancer les sciences, c'est d'en perfectionner les instruments [BUFF., Hist. min. Introd. t. VIII, p. 12]
Instrument, en termes de marine, se dit absolument des instruments à réflexion, tels que cercle, sextant ou octant. Fig.
La justice et la vérité sont deux pointes si subtiles, que nos instruments sont trop émoussés pour y toucher exactement [PASC., Pensées, III, 16, édit. LAHURE, 1860]
Terme d'économie politique. Instruments naturels de l'industrie, les matières et les forces que la nature fournit gratuitement à l'homme, par opposition aux instruments artificiels. Terme de liturgie. Instruments de paix, reliquaire, image, anneau, patène, etc. que l'on baise. Par extension.
Le principal instrument de la tradition de l'Église est renfermé dans ses prières [BOSSUET, Ét. d'orais. VI, 1]
Instruments des sacrifices, se dit des objets servant chez les anciens à des usages sacrés, et dont la représentation forme des ornements d'architecture.
En particulier. Instruments de musique.
Il s'endort, il s'éveille, au son des instruments [RAC., Esth. II, 9]
Instruments à vent, ceux où le son est produit par le souffle de la bouche, comme la flûte, le cor, la clarinette, ou par un soufflet, comme l'orgue, l'accordéon. Instruments à cordes, ceux où le son est produit par des cordes pincées comme la guitare, ou frottées comme le violon, ou frappées comme le tympanon, le piano.
Louez-le au son de la trompette, louez-le avec l'instrument à dix cordes et avec la harpe [SACI, Bible, psaume CL, 3]
Instruments de percussion, ceux qu'on frappe pour marquer le rhythme, comme les tambours, les cimbales, le chapeau chinois, etc.
Par extension, tout ce qui sert pour faire une chose quelconque, une action quelconque.
Chacun tient en sa main un instrument de mort [SACI, Bible, Ezéchiel, XI, 1]
Prenez vos plumes sacrées, agiles instruments d'un prompt écrivain et d'une main diligente [BOSSUET, le Tellier.]
J'ai reconnu le fer instrument de sa rage [RAC., Phèdre, IV, 1]
Que tardez-vous ? allez, et faites promptement Élever de sa mort le honteux instrument [ID., Esth. II, 1]
Fig. Personnes ou choses qui servent à produire quelque effet, à parvenir à quelque fin.
Avouons-le à la honte de la raison humaine et de la subtilité des sophistes : un grand esprit tout seul est un grand instrument à faire des fautes [BALZ., De la cour, 3e disc.]
Non, non, persécutez, Et soyez l'instrument de nos félicités [CORN., Poly. V, 2]
Son pouvoir n'ayant plus à s'étendre plus loin, Il brise l'instrument dont il n'a plus besoin [ROTR., Bélis. V, 5]
Force gens ont été l'instrument de leur mal [LA FONT., Candaule.]
Dieu, dont l'homme n'est que l'instrument [PASC., Prov. XI]
Quand ce grand Dieu a choisi quelqu'un pour être l'instrument de ses desseins, rien n'en arrête le cours [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
C'est ce qui lui fit dire [à Titus prenant Jérusalem] qu'il n'était pas le vainqueur, qu'il n'était qu'un faible instrument de la vengeance divine [ID., Hist. II, 8]
Quoi ! [serai-je] toujours l'instrument et l'objet de sa rage ? [RAC., Andr. V, 5]
Je connais trop les grands.... Nous sommes de leur gloire un instrument servile [VOLT., Brutus, I, 4]
Cette force qui agit sur la masse, qui fait la pesanteur, et qui est le principal instrument de la nature [BUFFON, Quadrup. t. VII, p. 33]
La jeunesse du sage est le temps de ses expériences ; ses passions en sont les instruments [J. J. ROUSS., Hél. V, 1]
Il [M. le Duc] n'était que l'instrument de la marquise de Prie, sa maîtresse [DUCLOS, Mém. rég. Œuv. t. VI, p. 161, dans POUGENS]
Titre par écrit établissant des droits.
L'instrument de ce mariage, daté du 4 mars 1540, est avec la consultation dans le livre qui fut publié par l'ordre de l'électeur palatin [BOSSUET, Var. VI]
Et déjà le notaire a, d'un style énergique, Griffonné de ton joug l'instrument authentique [BOILEAU, Sat. X]
Le comte de Brionne prétendit être traité d'Altesse dans l'instrument de la remise où le duc de Savoie était traité d'Altesse royale [SAINT-SIMON, 41, 232]
Cet instrument, écrit en lettres d'or, souscrit par sept évêques d'Allemagne, cinq comtes, deux abbés et plusieurs prélats italiens, est gardé encore au château Saint-Ange, à ce que dit Baronius [VOLT., Mœurs, 36]

PROVERBE

    C'est un bel instrument que la langue, c'est-à-dire il est plus facile de parler que d'exécuter.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Par rasure [rature] est dampnez li estrumanz [, Liv. de jost. 15]
    Adonc fu liés [joyeux] Blondiaus et ala querre sa viiele et ses estrumens, et tant servi le castelain, qu'il fu moult bien de laiens et de toute la maisnie [, Chr. de Rains, 54]
    Et tous les autres estrumens Qui sunt piliers et argumens à soutenir nature humaine.... [, la Rose, 6993]
  • XIVe s.
    En la quelle chambre ilz dancerent aux bas instruments [instruments peu estimés, par opposition à hauts instruments, instruments estimés] qu'ils avoient ; et depuis retournerent en la dite sale, et dancerent en icelle aux haulx menestriers qui y estoient [DU CANGE, instrumentum.]
    Et de ces fins nous eslisons les unes pour une autre aussi comme richesces et autres instrumens [ORESME, Eth. 14]
    Le serf est un instrument vif qui a ame [ID., ib. 249]
  • XVe s.
    Et de cette [autorisation] prirent les dessus-dits, instrumens publics conformes et scellés suffisamment de l'empereur [FROISS., 1, 1, 74]
    Firent les seigneurs d'Angleterre qui seoient devant Renes, un assaut très grand et bien ordonné, et avoyent, un grand tempsavant, appareillé instrumens et aornemens pour assaillir, et dura l'assaut un jour entier [ID., livre I, p. 115, dans LACURNE]
    Combien que cueur et voulenté eust surmonté le chevalier, les instruments du corps [les membres] qui se devoient mettre à œuvre estoient encore tendres ; si commencerent à lasser et à lascher [, Perceforest, t. II, f° 128]
    Si jouoit par très grand art d'un instrument de bouche [, Boucic. III, 14]
    Disant que ces instruments [cyfoine, sorte de vielle] qu'il voyoit tant admirer à ceste cour [de Portugal] n'estoient en France et en Normandie qu'à l'usage des aveugles et des mendians et qu'on les y appeloit instrumens truans [MENARD, Hist. de B. du Guesclin. p. 230, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Il [mon père] me faisoit esveiller par le son de quelque instrument [MONT., I, 195]
    Que l'ame est douée d'organes ou instrumens qui respondent à chacune partie [CALV., Instit. 16]
    Confessons donc avec ce noble instrument de Dieu S. Paul, que.... [ID., ib. 606]
    Les sacremens sont comme instrumens de contracts, par lesquels Dieu nous promet sa misericorde ; nous d'autre costé lui promettons obeissance [ID., ib. 1012]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourguig. instreuman ; provenç. instrument, estrument, estrumen, esturmen ; espag. instrumento ; ital. strumento ; du lat. instrumentum, de instruere, construire, arranger (voy. INSTRUIRE), avec le suffixe mentum : la chose qui arrange, construit.

instrument

INSTRUMENT. n. m. Nom par lequel on désigne, d'une façon générale, Ce qui sert, dans un art ou dans une science, à exécuter quelque chose, à faire quelque opération. Instrument de chirurgie. Il est l'inventeur de cet instrument. Les instruments aratoires. On dit souvent plutôt APPAREIL ou OUTIL.

Il peut se dire aussi, d'une façon générale, de Tout ce dont on se sert pour faire une chose bonne ou mauvaise. Sa bibliothèque est pour lui un précieux instrument de travail. Frapper quelqu'un avec un instrument tranchant, avec un instrument contondant. Les instruments de la Passion de Notre-Seigneur.

Il se dit spécialement, en termes de Musique, des Différents appareils qui servent à produire des sons. Jouer d'un instrument. L'orgue, le cor, la flûte sont des instruments à vent. Le violon, la harpe, le piano sont des instruments à cordes. La timbale est un instrument de percussion. Un concert de voix et d'instruments Au son des instruments.

Fam., C'est un bel instrument que la langue, Il est plus aisé de parler que d'exécuter.

Il se dit aussi, figurément, des Personnes ou des choses qui servent à produire quelque effet, à parvenir à quelque fin. Nous ne sommes que les instruments de la Providence. Servir d'instrument à la vengeance de quelqu'un. Ses propres lettres ont servi d'instrument pour le perdre. Ses amis ont été l'instrument de sa fortune.

INSTRUMENT se dit, en termes de Droit, des Contrats et des actes publics par-devant notaire. C'est un instrument authentique.

Il se dit aussi de Certaines pièces diplomatiques. L'instrument du traité.

instrument

Instrument, à faire quelque chose que ce soit, Instrumentum, Organum.

Instrument servant à faire l'huile, Solea.

Instrumens, obligations, lettres, tiltres et enseignemens, Tabulae.

Toutes sortes d'instrumens et outils, Arma armorum.

Faiseur d'instrumens, Organarius.

instrument


INSTRUMENT, s. m. INSTRUMENTAL, ALE, adj. INSTRUMENTER, v. n. [Ins-tru-man, mantal, tale, manté: 1re et 3e lon.] Instrument au propre, outil; qui sert à l'ouvrier, à l'artiste. "Instrument de Maçon, de charpentier. Instrument de chirurgie. — On dit, par extension, instrumens de mathématique; la règle, le compâs de proportion, le quart de cercle, etc. — Instrumens de musique; violons, basses, bassons, haut-bois, flûtes, etc. = Au figuré, caûse, moyen. "Il a été l'instrument de la vengeance de... "Il voulait me faire servir d'instrument à sa passion, etc. = En style de Pratique, Instrument, se dit des contrats et des actes publics. "Instrument authentique.
   INSTRUMENTALE, ne se dit qu'avec caûse et Musique. "Caûse instrumentale, qui sert d'instrument. On ne le dit qu'en Philosophie. Musique instrumentale, qui est faite pour les instrumens.
   INSTRUMENTER~, ne se dit que dans le dernier sens d'Instrument. Faire des contrats, des exploits et aûtres actes publics. "Ce Notaire instrumente fort bien. "Les sergens ne peuvent point instrumenter hors de leur ressort.

Synonymes et Contraires

instrument

nom masculin instrument
1.  Objet fabriqué.
2.  Ce qu'on utilise comme moyen.
agent, exécutant, moyen, organe -littéraire: bras, voie.
Traductions

instrument

Mittel, Werkzeug, Instrumentinstrument, tool, agent, means, implement, gadget, utensilwerktuig, instrument, middel, gereedschap, muziekinstrument, stuk gereedschapכלי (ז), מכשור (ז), מכשיר (ז), מסמך (ז), תשמיש (ז), מִסְמָךְ, כְּלִי, מַכְשִׁירинструментredskab, verktøj, instrumentiloinstrumento, herramienta, medio, utensilio, útilkoje, soitin, välinealat, aparatstrumento, arnese, congegno, istrumento, strumentimiddel, instrumentinstrument, przyrząd, narzędzieinstrumento, ferramentainstrument, tyg, verktygalet, araç, aygıt, enstrümanόργανο, μουσικό όργανοинструментأَدَاةٌ, آلةٌ مُوسِيقيَّةnástrojinstrument器具, 楽器도구, 악기เครื่องดนตรี, เครื่องมือdụng cụ, nhạc cụ乐器, 仪器 (ɛ̃stʀymɑ̃)
nom masculin
objet utilisé comme outil un instrument de mesure
objet dont on se sert pour produire de la musique

instrument

[ɛ̃stʀymɑ̃] nm
(MUSIQUE)instrument
instrument de musique → musical instrument
instrument à cordes → stringed instrument
instrument à vent → wind instrument
(servant à exécuter une tâche)instrument
instruments de chirurgie → surgical instruments
instrument de précision → precision instrument
instrument de mesure → measuring instrument
ses instruments de travail → the tools of his trade