insultant, ante

INSULTANT, ANTE

(in-sul-tan, tan-t') adj.
Qui insulte.
C'est au milieu de cette amère et insultante dérision que Dieu le chassa [Adam] du paradis de délices, pour travailler à la terre d'où il a été pris [BOSSUET, Élév. sur myst. VI, 14]
Va, je verrai peut-être à mes pieds abattu Cet orgueil insultant de ta fausse vertu [VOLT., Brut. II, 5]
Une voix insultante offrait à sa détresse Les dons ingrats de la pitié [V. HUGO, Odes, I, 2]

REMARQUE

  • Suivant l'Académie, ce mot ne se dit que des choses ; mais Voltaire a très bien mis : une foule insultante ; et son exemple peut être imité.
    Dérobez votre fille accablée, expirante, à tout cet appareil, à la foule insultante [VOLT., Tancr. III, 7]