intégrité


Recherches associées à intégrité: intègre

intégrité

n.f.
1. Qualité d'une personne intègre : Je doute de l'intégrité de ce comptable honnêteté, incorruptibilité, probité ; malhonnêteté
2. État d'une chose qui a toutes ses parties, qui n'a pas subi d'altération : Ils veulent défendre l'intégrité de leur territoire.

INTÉGRITÉ

(in-té-gri-té) s. f.
État d'une chose qui est entière. Il a remis le dépôt dans toute son intégrité. Conserver l'intégrité du territoire. Fig.
Opposé aux brigues et aux partialités qui corrompent l'intégrité de la justice [BOSSUET, le Tellier.]
Les écueils où l'intégrité de la foi peut faire naufrage [ID., États d'oraison, X, 1]
Le fait a passé pour constant, et le ministre est convenu que la fraction [de l'hostie], quoique commandée par Jésus-Christ, n'appartenait pas à l'essence mais à l'intégrité du sacrement [ID., Var. XIV, § 115]
État d'une chose saine et sans altération. L'intégrité de ces fruits, si bien conservés. Les parties intérieures du corps étaient dans toute leur intégrité. Il a gardé des fleurs, des fruits d'une année à l'autre dans leur intégrité.
Fig. Qualité d'une personne qui ne se laisse entamer par aucun vice.
L'impudicité, qui veut tout corrompre, commence son effet par sa propre source, parce que nul ne peut attenter à l'intégrité d'autrui que par la perte de la sienne [BOSSUET, Sermons, Nécess. de la pénit. 1]
La populace de Toulouse égorgea le premier président Duranti et l'avocat général Raffis, deux magistrats connus par leur fidélité pour le roi, et par l'intégrité de leur vie [VOLT., Hist. parl. ch. 31]
Particulièrement. Qualité d'une personne intègre, incorruptibilité pécuniaire.
Si je voulais relâcher quelque chose de cette intégrité si exacte et si sévère, qui n'est guère de saison dans le temps où nous sommes et qui m'empêche de faire les mêmes profits que tant d'autres [BOURDAL., Pensées, t. I, p. 17]
Avons-nous besoin, pour louer son intégrité, de découvrir ses actions secrètes ? [FLÉCH., Lamoignon.]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Un grand Caton en pure integrité [CH. D'ORL., Rond. de Robertet.]
  • XVIe s.
    Les calomnies de nos adversaires pueront et seront detestables à toutes gens de sens rassis et d'integrité [CALV., Instit. 1114]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. integritat ; espagn. integridad ; ital. integrità ; du lat. integritatem, de integer, intègre.

intégrité

INTÉGRITÉ. n. f. État d'un tout, d'une chose qui est dans son entier. Il a remis le dépôt dans toute son intégrité. Conserver l'intégrité du territoire. Ce monument est encore dans son intégrité, dans toute son intégrité. Fig., Défendre l'intégrité de ses droits. Garder l'intégrité de sa foi.

Il signifie encore figurément Vertu, qualité d'une personne intègre. Parfaite intégrité. L'intégrité d'un juge. Tenter, corrompre l'intégrité de quelqu'un. L'intégrité des moeurs, de la conscience.

integrité

Integrité, Integritas.

Avec integrité de vie, Sancte.

Synonymes et Contraires

intégrité

nom féminin intégrité
1.  État de ce qui n'est pas altéré.
Traductions

intégrité

integrityאינטיגריטי (נ) [יושרה], הגינות (נ), הוגנות (נ), טוהר המידות (ז), יושר (ז), יושרה (נ), ישרות (נ), כוליות (נ), ניקיון כפיים (ז), תום (ז), תמות (נ), הוֹגְנוּת, נִקְיוֹן כַּפַּיִם, תֹּם, יֹשֶׁר, יָשְׁרָה, יַשְׁרוּת, הֲגִינוּת, טֹהַר הַמִּדּוֹתintegriteitintegritàIntegritätцелостта完整性integriteteheys무결성integritet (ɛ̃tegʀite)
nom féminin
1. grande honnêteté l'intégrité d'un juge
2. fait d'être entier l'intégrité des biens

intégrité

[ɛ̃tegʀite] nfintegrity