intègre

(Mot repris de integre)

intègre

adj. [ lat. integer, entier ]
Qui observe rigoureusement les principes de la justice et de la morale : Un avocat intègre honnête, incorruptible ; malhonnête, véreux

INTÈGRE

(in-té-gr') adj.
Qui ne se laisse pas altérer, corrompre. Une vertu intègre.
Ou d'excellents pères de famille, ou des juges intègres, ou des orateurs [LA BRUY., II]
Il ne suffit pas qu'un homme en place soit intègre lui-même et désintéressé : tout ce qui l'environne et l'approche doit l'être [ROLLIN, Hist. anc. Œuvr. t. II, p. 563, dans POUGENS]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. integre, entegre ; espagn. et ital. integro ; du lat. integer (voy. ENTIER).

intègre

INTÈGRE. adj. des deux genres. Qui est d'une probité incorruptible. Juge intègre. Par extension, Une vertu intègre.

intègre


INTèGRE, adj. INTÉGRITÉ, s. f. [2e è moy. au 1er, é fer. au 2d.] Intègre, qui est d'une probité incorruptible. Intégrité, vertu, qualité d'une persone intègre. "Juge, vertu intègre. "Corrompre l'intégrité de... "Sa prudence... son intégrité prévenoient en sa faveur. P. Fabre, Hist. Eccl. = Intégrité a aussi le sens d'entier, sain. "Garder long-tems des fruits dans leur intégrité, etc.
   Rem. Dans le moral, intègre, intégrité, ne se disent plus que de l'exacte probité d'un Juge. Aûtrefois on leur donait un sens et un emploi plus étendu. On les employait dans l'idée générale de vertu, inocence, probité universelle. On disait: c'est l'homme le plus intègre. "C'est ainsi, dit Aristote, qu'il faut juger du plaisir, sans exposer son intégrité, en s'y laissant corrompre. P. Rapin.

Synonymes et Contraires

intègre

adjectif intègre
Traductions

intègre

הוגן (ת), כן (ת), מהוגן (ת), נקי דעת (ת), תם (ת), תמים דרך (ת), כֵּן, תָּם, הוֹגֵן, נְקִי דַּעַתonomkoopbaaruprightincorrotto, integrointegriertинтегрираintegrujeintegrerer통합integrerar (ɛ̃tɛgʀ)
adjectif
qui est honnête un juge intègre

intègre

[ɛ̃tɛgʀ] adj [homme, femme] → of integrity, upright
un homme intègre → a man of integrity