intellectif, ive

INTELLECTIF, IVE

(in-tèl-lè-ktif, kti-v') adj.
Appartenant à l'intellect. La faculté, la puissance intellective. S. f. L'intellective, la faculté de concevoir, compréhension.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    La puissance intellective, par la cui oevre [par l'œuvre de laquelle] est li hom diz lons ou mauvais [BRUN. LATINI, Trésor, p. 264]
    Toute soutil science haute et intellective Se pert hui par nos clers ; car à la lucrative Queurent [ils courent] plus tost qu'il pueent [peuvent] por leurvie chetive [J. DE MEUNG, Test. 625]
  • XIVe s.
    Aucun dient que home a trois ames, la vegetative, la sensitive et l'intellective, et la beste en a deuz, et l'arbre une [ORESME, Eth. IX, 15]
  • XVIe s.
    Quand Cicero parloit, il est certain Que, pour le son de son dire hautain, Des simples gens passoit l'intellective [MAROT, I, 287]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. intellectiu ; espagn. intelectivo ; ital. intellettivo ; du lat. intellectivus, de intelligere, comprendre (voy. INTELLIGENT).