intellectuel, elle

INTELLECTUEL, ELLE

(in-tèl-lè-ktu-èl, è-l') adj.
Qui appartient à l'intellect. Phénomènes intellectuels.
Préparer les esprits des lecteurs a considérer les choses intellectuelles, et les distinguer des corporelles [DESC., Troisièmes objections : 2]
Il est intéressant de suivre ainsi dans les phénomènes de la nature les vérités intellectuelles de l'analyse [LA PLACE, Exp. III, 5]
Sens intellectuels, nom donné quelquefois à la vue, à l'ouïe et au toucher, par opposition au goût et à l'odorat, qui se nomment alors sens affectifs.
Spirituel, par opposition à matériel. L'âme est une substance intellectuelle.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Felicité qui apartient à l'ame intellectuel [BRUN. LATINI, Trésor, p. 264]
  • XIVe s.
    Nous disons des vertuz les unes sont intellectuelles les autres sont morales [ORESME, Eth. 32]
  • XVIe s.
    Les hommes, outre l'ame vegetative et sensitive, vivent par l'ame raisonnable et intellectuelle [PARÉ, XVIII, 11]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. intellectual ; esp. intelectual ; ital. intellettuale ; du lat. intellectualis, de intellectus, intellect.