intendance

intendance

n.f.
Fonction, service, bureaux d'un intendant : Les élèves doivent payer leurs repas à l'intendance économat
L'intendance,
Fam. les questions matérielles et économiques : C'est ma mère qui s'occupe des problèmes d'intendance.
L'intendance suivra,
les solutions économiques viendront en leur temps, une fois prises les décisions politiques.

intendance

(ɛ̃tɑ̃dɑ̃s)
nom féminin
1. gestion des achats, du matériel Qui s'occupe de l'intendance ?
2. service responsable des achats, du matériel l'intendance d'un lycée

INTENDANCE

(in-tan-dan-s') s. f.
Direction, administration d'affaires.
Mlle Hubert avait l'intendance du cabinet des bains [HAMILT., Gramm 9]
Le roi de Rome commandait les armées, et avait l'intendance des sacrifices [MONTESQ., Esp. XI, 12]
Je confesse que je ne vois nulle impossibilité dans l'existence de plusieurs êtres prodigieusement supérieurs à nous, lesquels auraient l'intendance d'un globe céleste [VOLT., Princ. d'act. ch. 24]
Intendances sanitaires, assemblées qui étaient chargées d'exercer la police sanitaire locale. Intendance générale, se dit d'une division ecclésiastique dans les pays protestants.
Anciennement, charge, fonction d'intendant de province. Pendant son intendance on en usait ainsi.
Intendance militaire, corps des intendants militaires, partie de l'état-major qui veille aux divers besoins de l'armée.
Maison où demeure un intendant, où il a ses bureaux. Aller à l'intendance.
Charge d'un intendant qui gère les biens d'un particulier.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Attribuant l'intendance du monde tantost à l'entendement, tantost au ciel, tantostaux estoiles [MONT., II, 248]

ÉTYMOLOGIE

  • Intendant.

intendance

INTENDANCE. n. f. Fonction d'un intendant. Il lui a donné l'intendance de sa maison, de ses finances, de ses biens. Par extension, Cela n'est pas de son intendance.

Intendance militaire, Corps chargé de tout ce qui concerne l'administration et la comptabilité de l'armée.

Il se dit aussi de l'Endroit où sont les bureaux de celui qui remplit la fonction d'intendant.

Il s'est dit particulièrement de Certaines charges, de certaines fonctions publiques ou autres, maintenant abolies. L'intendance des bâtiments. L'intendance des Menus Plaisirs. L'intendance des vivres. L'intendance d'une province.

intendance


INTENDANCE, s. fém. INTENDANT, ANTE, s. m. et f. [Intandance, dan, dante: 2e et 3e lon. 4e e muet.] Intendant est celui qui est préposé pour avoir la direction de certaines afaires. "Intendant de la maison d'un grand Seigneur, d'un Prince. Intendant des Finances, de la Marine. Intendant ou Comissaire départi dans les Provinces. Intendante, la femme d'un Intendant de la Marine, ou des Provinces. On ne le dit point des femmes des aûtres Intendans. = Intendance, direction, administration. "Il a l' intendance sur... "Il lui a doné l'Intendance de sa maison, de ses finances. L'Intendance d'une Province. = Il se dit, dans ce dernier sens, du logement de l'Intendant, du tems que dûre son administration, et du district où elle s'étend.

Traductions

intendance

stewardship

intendance

אפסנאות (נ), מחסנאות (נ), מרכז משיכה (ז), מַחְסְנָאוּת, אַפְסְנָאוּת

intendance

administra ofico

intendance

管理

intendance

stewardship

intendance

[ɛ̃tɑ̃dɑ̃s] nf
(MILITAIRE)supply corps
(= bureau) → supplies office
(ÉDUCATION)bursar's office