intercalation

(Mot repris de intercalations)

intercalation

n.f.
Action d'intercaler ; ce qui est intercalé : L'intercalation d'une phrase dans un paragraphe ajout, insertion ; suppression
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

INTERCALATION

(in-tèr-ka-la-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
Action d'intercaler ; résultat de cette action. Proprement, l'addition d'un jour dans le mois de février, aux années bissextiles. L'année où l'on fait l'intercalation, le mois de février a vingt-neuf jours. Toute addition de jours faite périodiquement, pour faire concorder l'année lunaire ou l'année civile avec l'année solaire. L'intercalation qui fait concorder l'année lunaire avec l'année solaire, se compose de 11 ou 12 jours par an.
Par extension, action d'insérer entre, dans, en parlant d'écrits. L'intercalation d'un mot, d'une ligne dans un acte, d'un article dans un compte, d'un passage dans un texte, d'un livre dans un catalogue, dans une bibliothèque.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. intercalationem, de intercalare, intercaler.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

intercalation

INTERCALATION. n. f. Action d'intercaler ou Résultat de cette action. Il se dit, proprement, de l'Addition d'un jour dans le mois de février, aux années bissextiles. L'année où l'on fait l'intercalation, le mois de février a vingt-neuf jours.

Il se dit, par extension, en parlant d'Écrits. L'intercalation d'un mot, d'une ligne dans un acte, d'un article dans un compte, d'un passage dans un texte.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

intercalation

הבלעה (נ), הסגר (ז), עיבור (ז), שרבוב (ז)

intercalation

intercalation