intercepter

(Mot repris de intercepterons)

intercepter

v.t. [ du lat. interceptus, pris au passage, de capere, prendre, saisir ]
1. Arrêter au passage : Les volets interceptent la lumière cacher, masquer
2. S'emparer de qqch qui était destiné à autrui : Ils ont intercepté sa lettre dérober ; remettre
3. Dans certains sports d'équipe, s'emparer du ballon au cours d'une passe entre deux adversaires.
4. Arrêter qqn, un véhicule, en l'empêchant d'atteindre son but : La gendarmerie a intercepté le véhicule suspect.

intercepter


Participe passé: intercepté
Gérondif: interceptant

Indicatif présent
j'intercepte
tu interceptes
il/elle intercepte
nous interceptons
vous interceptez
ils/elles interceptent
Passé simple
j'interceptai
tu interceptas
il/elle intercepta
nous interceptâmes
vous interceptâtes
ils/elles interceptèrent
Imparfait
j'interceptais
tu interceptais
il/elle interceptait
nous interceptions
vous interceptiez
ils/elles interceptaient
Futur
j'intercepterai
tu intercepteras
il/elle interceptera
nous intercepterons
vous intercepterez
ils/elles intercepteront
Conditionnel présent
j'intercepterais
tu intercepterais
il/elle intercepterait
nous intercepterions
vous intercepteriez
ils/elles intercepteraient
Subjonctif imparfait
j'interceptasse
tu interceptasses
il/elle interceptât
nous interceptassions
vous interceptassiez
ils/elles interceptassent
Subjonctif présent
j'intercepte
tu interceptes
il/elle intercepte
nous interceptions
vous interceptiez
ils/elles interceptent
Impératif
intercepte (tu)
interceptons (nous)
interceptez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais intercepté
tu avais intercepté
il/elle avait intercepté
nous avions intercepté
vous aviez intercepté
ils/elles avaient intercepté
Futur antérieur
j'aurai intercepté
tu auras intercepté
il/elle aura intercepté
nous aurons intercepté
vous aurez intercepté
ils/elles auront intercepté
Passé composé
j'ai intercepté
tu as intercepté
il/elle a intercepté
nous avons intercepté
vous avez intercepté
ils/elles ont intercepté
Conditionnel passé
j'aurais intercepté
tu aurais intercepté
il/elle aurait intercepté
nous aurions intercepté
vous auriez intercepté
ils/elles auraient intercepté
Passé antérieur
j'eus intercepté
tu eus intercepté
il/elle eut intercepté
nous eûmes intercepté
vous eûtes intercepté
ils/elles eurent intercepté
Subjonctif passé
j'aie intercepté
tu aies intercepté
il/elle ait intercepté
nous ayons intercepté
vous ayez intercepté
ils/elles aient intercepté
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse intercepté
tu eusses intercepté
il/elle eût intercepté
nous eussions intercepté
vous eussiez intercepté
ils/elles eussent intercepté

INTERCEPTER

(in-tèr-sè-pté) v. a.
Prendre au passage, et, par conséquent, arrêter, empêcher. Intercepter les communications.
On sait que les éclipses du soleil n'arrivent que parce que la lune, qui est un corps opaque, étant placée entre la terre et le soleil, intercepte la lumière qui devrait venir du soleil à la terre [ROLLIN, Traité des Ét. liv. V, art. S et 4]
J'interceptais par ce moyen le cours de la séve qui devait passer par l'écorce et entre l'écorce et le bois [BUFF., Hist. nat. introd. part. exp. Œuv. t. VIII, p. 279]
Il [La Bourdonnais] y aurait intercepté les bâtiments anglais et sauvé ceux de son pays [RAYNAL, Hist. phil. IV, 20]
S'intercepter quelque chose, intercepter quelque chose l'un à l'autre.
La chasse est un germe de guerre ; dès que deux troupes [de sauvages], séparés par des forêts de cent lieues, viennent à se rencontrer dans leurs courses, à s'intercepter le gibier, elles ne tardent pas à tourner contre elles-mêmes les flèches qu'elles réservaient aux ours [RAYNAL, Hist. phil. XV, 34]
S'emparer par surprise de ce qui est adressé, envoyé à quelqu'un.
J'avoue que mon unique faute fut de ne vous tromper pas avec assez de précaution, et de laisser intercepter mes lettres [FÉN., Dial. des morts mod. Louis XI, la Balue.]
Nous voilà comme un amant et une maîtresse dont les lettres sont interceptées par les jaloux ; aimons-nous-en davantage [VOLT., Lett. Damilaville, 28 mai 1765]
La princesse des Ursins, ivre de sa faveur, crut pouvoir tout se permettre : elle intercepta une dépêche que l'abbé d'Estrées, ambassadeur de France à Madrid, écrivait au roi [DUCLOS, Règne de Louis XIV, Œuv. t. V, p. 74, dans POUGENS.]
S'intercepter, v. réfl. Être intercepté. Les communications s'interceptèrent facilement entre l'île et le continent.

ÉTYMOLOGIE

  • Verbe formé sur le thème fourni par interception.

intercepter

INTERCEPTER. v. tr. Arrêter, interrompre le cours direct de quelque chose. Intercepter les communications. Les nuages interceptent les rayons du soleil. Intercepter la lumière. Intercepter le son.

Il signifie, particulièrement, S'emparer par surprise de ce qui est adressé, envoyé à quelqu'un. On intercepta une lettre, un paquet d'importance. Des lettres interceptées découvrirent l'intrigue. Intercepter un convoi. Intercepter les communications.

intercepter


INTERCEPTER, v. act. INTERCEPTION, s. fém. [Intêrcèpté, cèp-cion: 2e ê ouv. 3e è moy. 4eé fer. au 1er] Intercepter, arrêter, interrompre le cours. Interception, action d'intercepter. "Intercepter la transpiration, les rayons de la lumière. "L'interception des esprits, des rayons. Ils ne se disent en ce sens qu'en Physique. — Dans le discours ordinaire, intercepter une~ lettre, un paquet; c'est les surprendre et les empêcher de parvenir à leur destination; les décacheter et les lire pour découvrir quelque secret qui intéresse. — On ne dit point interception dans ce sens.

Synonymes et Contraires

intercepter

verbe intercepter
1.  Interrompre le cours de.
2.  S'emparer de quelque chose.
Traductions

intercepter

intercept, collarיירט (פיעל), יֵרֵטonderscheppen, tegenhoudencogliere, intercettare (ɛ̃tɛʀsɛpte)
verbe transitif
saisir ou arrêter qqch au passage un footballeur qui intercepte le ballon

intercepter

[ɛ̃tɛʀsɛpte] vt
[+ ballon, avion] → to intercept
[+ lumière] → to cut out; [+ chaleur] → to cut off