interjection

(Mot repris de interjections)

interjection

n.f. [ du lat. interjectio, intercalation, parenthèse ]
Mot invariable, isolé, qui exprime un sentiment violent, une émotion, un ordre : « Ah ! », « ouf ! » ou « stop ! » sont des interjections.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

INTERJECTION

(in-tèr-jè-ksion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
Terme de grammaire. Partie du discours qui exprime les passions, comme la douleur, la colère, la joie ; mot que l'on jette, qui s'élance, pour ainsi dire, malgré nous, et que les passions nous arrachent. Oh ! hélas ! sont des interjections.
Terme de rhétorique. Figure qui consiste à interrompre le sens pour placer une exclamation, une réflexion plus ou moins prolongée.
Terme de pratique. Interjection d'appel, déclaration par laquelle on appelle de quelque sentence.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Nous cognoissons ces passions, mouvements ou affections es petits enfants.... par voix ou sons qu'ils jettent par dehors, les quelles voix nous disons en grammaire interjections [GERSON, dans le Dict. de DOCHEZ.]
  • XVIe s.
    L'interjection est une voix d'une passion excessive soit par admiration, courroux, joie, melancolie ou espouvantement [MEIGRET, dans LIVET, la Gramm. franç. p. 102]
    Ils ne veulent pas qu'on s'en serve [du nom de Dieu] par une maniere d'interjection ou d'exclamation [MONT., I, 402]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. interjectio ; esp. interjeccion ; ital. interjezione ; du lat. interjectionem, de interjicere (voy. INTERJETER).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

interjection

INTERJECTION. n. f. Sorte de mot invariable qu'on jette brusquement dans le discours pour exprimer une sensation de douleur ou des mouvements de l'âme, comme l'admiration, l'étonnement, l'indignation, la colère, etc. Ce sont tantôt de simples cris ou onomatopées, comme Aïe! Pif! Paf! Crac! Hein! Hue! Ah! Oh! tantôt des noms, des adjectifs, des adverbes, des formes verbales ou des phrases entières. Dame! Bon! Eh bien? Allons! Allez! Va! Tiens! Va comme je te pousse! Fouette, cocher! Certains de ces mots ont été déformés par l'usage, comme Morbleu! (Par la mort de Dieu); Corbleu! (Par le corps de Dieu).

interjection

INTERJECTION. n. f. T. de Procédure. Action d'interjeter un appel. Interjection d'appel.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

interjection


INTERJECTION, s. f. [Intêrjèk-cion: 2e ê ouv. 3e è moy.] On apèle de ce nom, en Gramaire, des mots dont on se sert pour exprimer quelques mouvemens de l'âme, comme la joie, la douleur, la crainte. Ah! Hélas! etc. = Au Palais, interjection d'apel, action d'interjeter un apel.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

interjection

Interjektion, Empfindungswortinterjectiontussenwerpselאמירת ביניים/אגב (נ), השמעת ביניים (נ), מילת קריאה (נ)interjekciointerjecciónwykrzyknikεπιφώνημαinterjeiçãointeriezioneМеждуметиеCitoslovceмеждометие (ɛ̃tɛʀʒɛksjɔ̃)
nom féminin
mot qui exprime un sentiment
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

interjection

[ɛ̃tɛʀʒɛksjɔ̃] nfinterjection
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005