interlinéaire

INTERLINÉAIRE

(in-tèr-li-né-ê-r') adj.
Qui est écrit dans l'interligne, dans les interlignes. Glose interlinéaire. Éditions interlinéaires, éditions de textes latins, grecs ou en langue étrangère quelconque, dans lesquelles chaque ligne de texte est ramenée à la construction logique, avec le français mot à mot au-dessous. La version interlinéaire.
imaginée par M. du Marsais, est sans doute la meilleure méthode pour enseigner une langue ; or, c'est précisément la méthode que suit un enfant qui apprend la langue de ses pères [CONDILL., Gramm. Motif des leç. prél. Œuv. t. V, p. LIII, dans POUGENS.]
Bibles interlinéaires, celles où le latin est imprimé entre les lignes de l'hébreu et du grec.
Il y a dans la Polyglotte de Londres une interprétation interlinéaire du texte hébreu qui n'est point dans la Polyglotte de Paris [RICHARD SIMON, Critique du vieux Testam. p. 583, dans RICHELET]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    En ordenant jouste le traitié ausi com au joignant ou ausi com entrelinaire... [H. DE MONDEVILLE, f° 33]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. inter, entre, et linea, ligne.

interlinéaire

INTERLINÉAIRE. adj. des deux genres. Qui est écrit dans l'interligne, dans les interlignes. Glose interlinéaire. Traduction interlinéaire, Où chaque ligne de texte est accompagnée de la traduction.