interlinéaire

INTERLINÉAIRE

(in-tèr-li-né-ê-r') adj.
Qui est écrit dans l'interligne, dans les interlignes. Glose interlinéaire. Éditions interlinéaires, éditions de textes latins, grecs ou en langue étrangère quelconque, dans lesquelles chaque ligne de texte est ramenée à la construction logique, avec le français mot à mot au-dessous. La version interlinéaire.
imaginée par M. du Marsais, est sans doute la meilleure méthode pour enseigner une langue ; or, c'est précisément la méthode que suit un enfant qui apprend la langue de ses pères [CONDILL., Gramm. Motif des leç. prél. Œuv. t. V, p. LIII, dans POUGENS.]
Bibles interlinéaires, celles où le latin est imprimé entre les lignes de l'hébreu et du grec.
Il y a dans la Polyglotte de Londres une interprétation interlinéaire du texte hébreu qui n'est point dans la Polyglotte de Paris [RICHARD SIMON, Critique du vieux Testam. p. 583, dans RICHELET]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    En ordenant jouste le traitié ausi com au joignant ou ausi com entrelinaire... [H. DE MONDEVILLE, f° 33]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. inter, entre, et linea, ligne.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

interlinéaire

INTERLINÉAIRE. adj. des deux genres. Qui est écrit dans l'interligne, dans les interlignes. Glose interlinéaire. Traduction interlinéaire, Où chaque ligne de texte est accompagnée de la traduction.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5