interlope

(Mot repris de interlopes)

interlope

adj. [ de l'angl. interloper, navire trafiquant en fraude ]
1. Qui est le lieu de trafics louches ; qui est suspect de combinaisons malhonnêtes : Un hôtel interlope.Un individu interlope douteux ; honnête
2. Qui se fait en fraude : Des activités interlopes illégal, illicite ; légal, licite

INTERLOPE

(in-tèr-lo-p') s. m.
Navire marchand qui trafique en fraude dans les pays de la concession d'une compagnie de commerce, ou dans les colonies d'une autre nation que la sienne. Par extension.
J'ai bien peur qu'il [le commerce particulier dans l'Inde] n'essuie autant d'avanies que de pertes, et que la compagnie anglaise ne regarde nos petits négociants comme de petits interlopes qui viennent se glisser entre ses jambes [VOLT., Lett. Dupont, 16 juillet 1770]
Fig.
C'est une chose bien avilissante pour la France que le Journal des savants soit négligé parce qu'il est sage, et qu'on ait soutenu les feuilles des Desfontaines et des Fréron, parce qu'elles sont satiriques ; je me suis toujours déclaré l'implacable ennemi de ces interlopes qui sont l'opprobre de la littérature, et je suis fidèle à mes principes [VOLT., Lett. Marmontel, 11 avr. 1772]
Adj. Vaisseau interlope.
L'île manquait alors souvent des choses les plus nécessaires ; et il fallait bien qu'elle les demandât à ceux de ses voisins avec qui elle avait formé des liaisons interlopes [RAYNAL, Hist. phil. XII, 11]
Vous nécessitez, par un port exclusif, ce commerce interlope que le privilége de la compagnie des Indes avait introduit ; vous forcez les armateurs de la Méditerranée à armer leurs vaisseaux dans les ports étrangers, et à faire partager ainsi sans péril à nos voisins tous nos avantages [MIRABEAU, Collection, t. III, p. 411]
Il s'est dit substantivement pour commerce interlope.
Il est résulté de cette gêne que l'interlope s'est trouvé moins fort que du temps des lois prohibitives [BACHAUMONT, Mém. secr. t. XXXV, p. 102]

ÉTYMOLOGIE

  • Angl. to interlope, faire le métier d'interlope ; du bas-allem. enterlopen ; allem. littéraire, unterlaufen, de unter, sous et entre, et laufen, courir : mot à mot, courir entre, sous, se glisser frauduleusement.

interlope

INTERLOPE. n. m. Anciennement, Navire marchand qui trafiquait en fraude dans les pays de la concession d'une compagnie de commerce, dans les colonies où les navires étrangers n'étaient pas admis, ou dans les ports en état de blocus. Par extension et adjectivement, Commerce interlope.

INTERLOPE, adjectif, signifie figurément Qui est suspect, de mauvaise apparence. Société interlope. Monde interlope. Personnage interlope. Maison interlope, Maison où se réunit une société équivoque et fort mêlée, et où l'on joue clandestinement.

interlope


INTERLOPE, s. m. et adj. Ce mot nous est venu des Anglais. Vaisseau marchand, qui trafique en fraude, pour éviter de payer les droits, ou qui fait un comerce prohibé. On dit: faire un comerce interlope, ou le comerce par interlope. Marin.

Synonymes et Contraires

interlope

adjectif interlope
Qui a des apparences louches.
Traductions

interlope

[ɛ̃tɛʀlɔp] adj [milieu, bar] → shady