intermittent, ente

INTERMITTENT, ENTE

(in-tèr-mi-ttan, ttan-t') adj.
Qui discontinue et reprend par intervalle.
Elle [la cascade] n'a qu'une plainte intermittente et douce, Selon qu'elle rencontre ou la pierre ou la mousse [LAMART., Jocel. VI, 224]
Fontaines intermittentes, sources qui, de temps en temps et à des intervalles variables suivant les localités, ne fournissent plus d'eau et s'arrêtent tout court, puis recommencent à couler. Terme de physique. Fontaine intermittente, appareil formé d'un réservoir qui laisse échapper l'eau ou qui l'arrête, selon que le tuyau qui lui apporte de l'air est ouvert ou bouché. En médecine. Fièvre intermittente et, en général, affection intermittente, fièvre, affection qui cesse et qui reprend à des intervalles réglés. Type intermittent, ordre suivant lequel les symptômes d'une maladie se montrent et disparaissent alternativement. Pouls intermittent, pouls dont les battements cessent par des intervalles inégaux.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. intermittentem, de intermittere, interrompre, de inter, entre, et mittere, mettre (voy. ce mot).