interposé, ée

INTERPOSÉ, ÉE

(in-tèr-pô-zé, zée) part. passé d'interposer
Le bismuth n'est qu'interposé dans les mines de cobalt, comme dans presque toutes les autres où il se trouve, parce qu'il conserve toujours son état de pureté native [BUFF., Min. t. V, p. 392]
Je ne conçois pas qu'un corps puisse agir sur un autre corps autrement qu'en lui communiquant immédiatement son mouvement ou en le communiquant à des corps interposés [BONNET, Ess. analytiq. âme, ch. 21]
Sur ces trois grands plans, des figures interposées ont aussi leurs places, leurs plans particuliers nets et distincts [DIDER., Salon de 1767, Œuvres, t. XV, p. 90, dans POUGENS]
Par extension. Personnes interposées, personnes de l'entremise desquelles on se sert pour quelque chose. Négocier par personnes interposées. Terme de jurisprudence. Personne interposée, donataire qui n'a reçu une libéralité que pour la transmettre à une personne à laquelle le donateur n'aurait pu faire directement cet avantage. Toute donation faite à des personnes interposées est nulle.