interprétatif

interprétatif, ive

adj.
Qui contient une interprétation : Une analyse interprétative explicatif

interprétatif

INTERPRÉTATIF, IVE. adj. T. didactique. Qui interprète, qui explique. Déclaration interprétative.

interprétatif


INTERPRÉTATIF, ÎVE, adj. INTERPRÉTATION, s. f. INTERPRèTE, s. m. et f. INTERPRÉTER, v. a. [2eê ouv. 3e é fer. aux deux prem. et au dern.; è moy. au 3e. Intêr-prétatif, tîve, ta-ci-on, prète, prété.] Interpréter, c'est 1°. Traduire d'une Langue en une aûtre. = 2°. Expliquer ce qui est obscur ou caché. "Comment interprétez-vous ce passage? Interpréter les songes. "Vouloir interpréter les pensées, les intentions. = 3°. Prendre en bone ou en mauvaise part. "Interpréter en bien, en mal. "Cela peut être diversement interprété. = Interprétatif, qui interprète, qui explique ce qui est obscur ou équivoque. Il ne se dit que des chôses. "Déclaration interprétative. = Interprétation, action d'interpréter; explication, etc. Il a tous les sens de son verbe. "L'interprétation de l'Écriture Sainte. "Doner une telle interprétation à un tel texte. "L'interprétation des songes. "Cela peut soufrir diverses interprétations; est sujet à interprétation. "À~ force de commentaires, on n'entendit plus ni le texte, (de l'Alcoran) ni l'interprétation. Hist. de Saladin.
   Interprète, c'est 1°. celui qui interprète une Langue en une aûtre. "Savant, habile, fidèle Interprète. = 2°. Celui qui éclaircit le sens d'un Auteur, d'un discours. "Cela n'a pas besoin d'interprète. "L'Église est l'interprète infaillible de la Sainte Écriture. = 3°. Celui qui a charge de faire conaitre les intentions, les volontés d'un aûtre. "Un tel sera mon interprète auprès de vous. "Les Interprètes des Dieux, chez les Payons; les Interprètes des volontés du Prince. = On dit, figurément, que "les yeux sont les interprètes de l'âme. = 4°. Celui qui explique ou qui présage quelque chôse. "Interprètes des songes, etc. = Voyez TRUCHEMENT.
   REM. Interprète n'est guère d'usage au fém. On le dit au masc. pour les femmes comme pour les hommes; et j'aimerais mieux dire, que la tradition est le seul interprète de l'Évangile, que de dire, d'après Bossuet, qu' elle en est la seule interprète. — L'Acad. met pourtant une phrâse toute pareille. "L'Église est la seule interprète sûre de l'Écritûre Sainte. — Je dis mon sentiment, et je m'en raporte à de plus habiles.

Traductions

interprétatif

פרשני (ת)