interpréter

(Mot repris de interpréterions)

interpréter

v.t. [ du lat. interpretari, expliquer ]
1. Chercher à rendre compréhensible, à traduire, à donner un sens à : Demander à son avocat d'interpréter l'avis du tribunal expliquer comprendre
2. Jouer un rôle dans une pièce, un film ; exécuter un morceau de musique, une œuvre chorégraphique : Elle interprète un personnage violent dans ce film incarner

s'interpréter

v.pr.
Être compris, expliqué : Ce rêve peut s'interpréter de plusieurs façons.

INTERPRÉTER

(in-tèr-pré-té. La syllabe pré prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : j'interprète ; excepté au futur et au conditionnel : j'interpréterai, j'interpréterais) v. a.
Traduire d'une langue dans une autre. Le discours fut interprété en français.
Expliquer ce qu'il y a d'obscur et d'ambigu dans un écrit, dans une loi, dans un acte. Ceux qui ont interprété l'Écriture sainte. Terme de législation. Interpréter une loi, en expliquer le sens par une loi supplémentaire. Terme de pratique ancienne. Interpréter un arrêt, l'expliquer par un second arrêt.
Donner à une chose, par de certaines règles ou inductions, un sens réel ou imaginaire. C'est à l'aide des connaissances positives sur l'électricité qu'on a interprété les phénomènes de la foudre. Interpréter le vol des oiseaux. Interpréter les songes.
Daniel en interpréta le sens [du songe du roi] [BOSSUET, Hist. II, 4]
Mais vous interprétez les volontés célestes [VOLT., Sémiram. III, 2]
Par extension.
Ce vœu du désespoir fut mal interprété ; Et je n'étais pas fait pour tant de lâcheté [BRIFFAUT, Nin. II, III, 7]
Prendre en bonne ou en mauvaise part.
Un lièvre, apercevant l'ombre de ses oreilles, Craignit que quelque inquisiteur N'allât interpréter à cornes leur longueur [LA FONT., Fabl. V, 4]
Je dois interpréter à charitable soin Le désir d'embrasser ma femme ! [MOL., Tart. V, 3]
Un plus long séjour serait interprété à oisiveté [BOSSUET, Lett. quiét. 105]
Il faut l'avouer : il n'y a personne qu'on ne puisse perdre en interprétant ses paroles [VOLT., Mœurs, 73]
On interprète Souvent le bien en mal, jamais le mal en bien [IMBERT, Jaloux sans amour, II, 7]
Terme de théâtre. Rendre, dans un rôle, les intentions de l'auteur. Cet acteur interprète bien, interprète mal le Tartuffe. Dans le langage des arts, on dit qu'un graveur interprète bien, interprète mal un tableau.
S'interpréter, v. réfl. Être interprété.
C'est en contraire sens qu'un songe s'interprète [CORN., Hor. I, 3]
....Aux faux soupçons la nature est sujette ; Et c'est souvent à mal que le bien s'interprète [MOL., Tart. V, 3]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Nule descorde qui soit devant toi, ne enterpreter par doubles paroles, mais garde l'equalité dou corage [BRUN. LATINI, Trésor, p. 405]
  • XVe s.
    Et se interprete Seraphim ardent charité en amour de Dieu [, Bibl. des chartes, 6e série, t. II, p. 134]
  • XVIe s.
    Ce voyage ne fut approuvé de gueres de gens, pour ce que l'on l'interpretoit, que c'estoit une occasion cherchée pour eviter d'aller après Mithridates [AMYOT, Pompée, 58]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. interpretar, enterpretar ; esp. interpretar ; ital. interpretare ; du lat. interpretari, mot que Curtius croit composé de inter, entre, et d'un radical pret, signifiant connaître, et qu'on trouve dans le lithuanien protas, intelligence, goth. frathjan, penser ; mais qui plutôt répond au sanscr. prach, demander, interroger ; allem. fragen.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • INTERPRÉTER. - ÉTYM. Ajoutez : D'après M. Bréal, ce n'est pas le radical pret, signifiant connaître, qui est dans interpréter ; c'est le radical pre, qui se trouve dans le latin pre-tium, prix, et dans le grec, acheter. Interpres est proprement un terme de la langue du négoce, désignant le courtier, l'intermédiaire qui conclut un achat ou une vente, proprement celui qui est entre les prix.

interpréter

INTERPRÉTER. v. tr. Traduire d'une langue en une autre. Les Septante ont interprété l'Ancien Testament. Cet ambassadeur fit à ce prince un discours qui fut interprété en français. On dit plutôt aujourd'hui dans ce sens TRADUIRE.

Il signifie aussi Expliquer ce qu'il y a d'obscur et d'ambigu dans un écrit, dans une loi, dans un acte. Ceux qui ont interprété l'Écriture sainte. Comment interprétez-vous ce passage? Les jurisconsultes interprètent cette disposition de plusieurs manières. Les clauses d'une convention doivent s'interpréter les unes par les autres.

En termes de Législation, interpréter une loi, En expliquer, en déterminer le sens par une loi supplémentaire.

INTERPRÉTER signifie, dans une acception plus étendue, Expliquer, deviner une chose par induction ou Tirer d'une chose quelque indication, quelque présage, etc. Est-ce à vous à interpréter ma pensée, ma volonté, mes intentions? Si j'interprète bien vos sentiments, voilà quel était votre projet. Je ne sais comment interpréter leur silence. Interpréter les songes. Interpréter le vol des oiseaux.

Il signifie encore Prendre des paroles ou des actes de bonne ou en mauvaise part. Il a fait, il a dit telle chose, je ne sais comment cela sera interprété. Cette action peut s'interpréter en bien, s'interpréter en mal, s'interpréter en mauvaise part. Votre langage peut être diversement interprété. Interpréter malicieusement, malignement, favorablement.

En termes d'Art dramatique, Interpréter une pièce, un rôle, Les comprendre et les traduire à la représentation d'une certaine façon.

interpreter

Interpreter et donner à cognoistre, Interpretari.

Interpreter à mal, Recte facta detorquere.

Interpreter le faict d'aucun estre fait par despit de soy, In contumeliam suam vertere quod alius gesserit.

Interpreter quelque chose en bonne partie, In optima spe sibi ponere aliquid.

Synonymes et Contraires

interpréter

verbe interpréter
1.  Expliquer un texte.
2.  Donner un sens à.
3.  Jouer un rôle.
Traductions

interpréter

dolmetschen, interpretieren, auslegen, deuten, verdolmetschen, verstehen, vortrageninterpret, render, construe, play, singinterpreteren, uitleggen, verklaren, vertolken, duiden, tolken, vertalenדרש (פ'), פירש (פיעל), פענח (פיעל), שיחק (פיעל), תרגם (פיעל), דָּרַשׁ, תִּרְגֵּם, פִּעֲנֵחַvertolkinterpretarinterpretiinterpretartulkitaþýða, túlkainterpretar, entender, traduzirinterpretatolkaερμηνεύω, μεταφράζωвоспринять, толковатьinterpretareيُفَسِّرُvyložitfortolketumačiti解釈する해석하다tolkezinterpretowaćแปลyorumlamakgiải thích翻译интерпретира解釋 (ɛ̃tɛʀpʀete)
verbe transitif
1. expliquer Il a mal interprété ses propos. interpréter ses rêves
2. jouer un rôle ou exécuter une œuvre musicale interpréter une chanson

interpréter

[ɛ̃tɛʀpʀete] vt → to interpret