interrogat

INTERROGAT

(in-tè-ro-ga) s. m.
Ancien terme de pratique. Question faite par les juges ; l'ensemble des questions adressées devant le tribunal à l'une des parties.
On disait à un homme qui fatigue par des questions continuelles, qu'on n'a que faire de tous ses interrogats [, Dict. de l'Acad. 1696]
.... Tout bellement ! vous prenez trop de soin ; Et c'est aussi pousser l'interrogat trop loin [PIRON, Métrom. III, 2]
Terme vieilli.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Luy faisoit cet interrogat [DES ACCORDS, Bigarrures, p. 50, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. interrogatum, chose demandée par interrogation, de interrogare, interroger.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

interrogat

Interrogat. s. m. Demande, question par laquelle on interroge en justice. Il respondit sur le premier interrogat, on luy fit divers interrogats. On dit communement à un homme qui fatigue par des questions continuelles, qu'On n'a que faire de touts ses interrogats.

INTERROMPRE, INTERRUPTION. Voy ROMPRE.

Dictionnaire de L'Académie française 1st Edition © 1694