intestat

intestat

[ ɛ̃tɛsta] adj. inv. en genre et n. [ lat. intestatus, de testari, tester, de testis, témoin ]
Qui n'a pas fait de testament : Ses tantes sont mortes intestats.

INTESTAT

(in-tè-sta)
Terme de jurisprudence qui ne s'emploie que dans ces phrases : mourir, décéder intestat, mourir sans avoir fait de testament.
Ne voulant pas aussi décéder intestat [REGNARD, Légat. V, 7]
Tous ses domestiques, s'imaginant qu'il était mort intestat, le pleurèrent amèrement [LESAGE, Estev. Gonz. ch. 52]
Hériter ab intestat, hériter d'une personne qui n'a point fait de testament. Il a hérité ab intestat d'un grand oncle maternel. On dit dans un sens analogue : héritier ab intestat ; succession ab intestat.
Dix têtes viennent ab intestat partager sa succession [LA BRUY., XI]
Qui voit-on dans les lanternes des chambres, au parquet, à la porte ou dans la salle du magistrat ? des héritiers ab intestat ? non, les lois ont pourvu à leurs partages [ID., XIV]
Intestat s'est dit, dans le moyen âge, de celui qui mourait sans confesseui.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. intestatus, qui n'a pas testé, de in.... 1, et testari, tester ; ab intestato signifie sans testament.

intestat

INTESTAT. T. de Jurisprudence. Qui n'a pas fait de testament. Il ne s'emploie que dans ces phrases : Mourir, décéder intestat, Mourir sans avoir fait de testament. Hériter ab intestat. Voyez AB INTESTAT.

intestat


INTESTAT, adj. et adv. [Intèsta; 2e è moy. on ne prononce pas le t final.] Terme de Droit. "Mourir intestat; sans avoir testé. "Hériter ab intestat, c'est hériter d'une persone, morte sans avoir fait de testament, ou dont le testament est nul: il se porte pour héritier ab intestat. Voy. AB INTESTAT, sous la lettre A. = Un Auteur moderne a dit, intestable, qui ne peut tester. "Ils ont été regardés comme intestables, et inhabiles à certaines fonctions de la vie civile. — Cela sent le factum.

Traductions

intestat

[ɛ̃tɛsta] adj (DROIT) décéder intestat → to die intestate