intolérance

intolérance

n.f. [ du lat. tolerare, supporter ]
1. Attitude hostile ou agressive à l'égard de ceux dont on ne partage pas les opinions, les croyances : L'intolérance religieuse fanatisme, sectarisme ; tolérance
2. Impossibilité, pour un organisme, de supporter certains médicaments ou aliments : Intolérance à la pénicilline, aux laitages allergie

INTOLÉRANCE

(in-to-lé-ran-s') s. f.
Refus de supporter, répugnance à supporter les hommes ou les choses.
Des divisions nationales résulta le polythéisme, et de là l'intolérance théologique et civile [J. J. ROUSS., Contrat social, IV, 8]
Il y a dans les choses de goût, ainsi que dans les choses religieuses, une espèce d'intolérance que je blâme [DIDER., Éloge de Richardson.]
Terme de médecine. Impossibilité de supporter un remède ; condition indiquant qu'il faut s'en abstenir. L'intolérance pour le tartre stibié.
Absolument. Disposition à violenter, à persécuter ceux avec qui on diffère d'opinion religieuse.
Si je faisais une religion, je mettrais l'intolérance au rang des sept péchés mortels [VOLT., Lett. Schomberg, 4 août 1769]
Il y aura toujours des barbares et des fourbes qui fomenteront l'intolérance, mais ils ne l'avoueront pas, et c'est avoir gagné beaucoup.... [ID., Dict. phil. Tolér. 3]
Sous nos cinq derniers rois, la seule intolérance A fait, un siècle entier, les malheurs de la France [M. J. CHÉN., Fénelon, III, 1]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Intolerance [OUDIN, Dict.]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. intoleranza ; du lat. intolerantia, de intolerans, intolérant.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • INTOLÉRANCE. - REM.
    Ce mot était encore contesté au XVIIe siècle [BOUHOURS, Doutes sur la langue française, éd. 1691, p. 22]

intolérance

INTOLÉRANCE. n. f. Défaut de tolérance, disposition à violenter, à persécuter ceux avec lesquels on diffère d'opinions. Il se dit surtout en Matière de religion et de politique. Son intolérance lui fit beaucoup d'ennemis. Le fanatisme et l'intolérance ont été la cause de beaucoup de troubles civils.

En termes de Médecine, L'intolérance de l'estomac, L'inaptitude de l'estomac à digérer tel ou tel aliment, tel ou tel remède.

intolérance


INTOLÉRANCE, s. f. INTOLÉRANT, RANTE, adj. INTOLÉRANTISME, s. m. [3e é fer. 4e lon.] Ils sont le contraire de tolérance, tolérant, tolérantisme. = Ils ne se disent qu'en matière de Religion. "On ne distingue pas assez l'intolérance théologique de l'intolérance civile. "Oui, je suis intolérant pour les opinions contraires à la foi, mais non pour les persones, qui errent. "Le tolérantisme, est l'indiférence par raport à toutes les Religions: "L' intolérantisme est le sentiment de ceux qui ne croient salutaire que la seule religion véritable.

Synonymes et Contraires

intolérance

nom féminin intolérance
2.  Réaction de l'organisme.
allergie, anaphylaxie, sensibilisation.
Traductions

intolérance

intoleranceonverdraagzaamheid, intolerantieinsofferenza, intolleranzaIntoleranzintolerance편협intolerans (ɛ̃tɔleʀɑ̃s)
nom féminin
fait de ne pas accepter les opinions des autres

intolérance

[ɛ̃tɔleʀɑ̃s] nfintolerance
intolérance aux antibiotiques → intolerance to antibiotics