intolérant, ante

INTOLÉRANT, ANTE

(in-to-lé-ran, ran-t') adj.
Qui manque de tolérance, qui ne peut ou ne veut supporter ; il se dit surtout en matière de religion, et des personnes comme des choses. Doctrine intolérante.
L'instituteur divin du christianisme, vivant dans l'humilité et dans la paix, prêcha le pardon des outrages ; et sa sainte et douce religion est devenue, par nos fureurs, la plus intolérante de toutes et la plus barbare [VOLT., Mœurs, 7]
Il n'y a pas aujourd'hui un ex-jésuite ou un ex-janséniste qui ose dire : Je suis intolérant [ID., Dict. phil. Tolérance, 3]
Substantivement.
Les philosophes doivent vous chérir, et les intolérants mêmes doivent vous estimer [VOLT., Lett. Thiroux, mars 1763]
Je défie tous les intolérants du monde de répondre à cela [J. J. ROUSS., Ém. IV]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. intolerantem, de in.... 1, et tolerare, tolérer.