intonation

(Mot repris de intonations)

intonation

n.f. [ du lat. intonare, faire retentir, tonner ]
1. Ensemble des inflexions que prend la voix, caractérisé par des variations de hauteur : Dans « Il pleut ? », l'intonation de la phrase est montante. Prendre une intonation douce 2. ton
2. En musique, action d'émettre des sons avec la voix ; manière dont on le fait.

intonation

(ɛ̃tɔnasjɔ̃)
nom féminin
1. ensemble des variations de la voix parler avec une intonation pleine d'émotion
2. musique façon de jouer ou de chanter un son avoir l'intonation juste

INTONATION

(in-to-na-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
Terme de musique. Manière d'observer les tons, et, en particulier, action par laquelle on commence à entonner quelque air de chant.
J'entendis un mousse chanter le commencement du septième chant de la Jérusalem ; l'air était une espèce de récitatif très élevé dans l'intonation, et descendant aux notes les plus graves à la chute du vers [CHATEAUB., Itin. 1re part. Voyage de la Grèce.]
En parlant du plain-chant, l'action de mettre un chant sur le ton dans lequel il doit être. L'intonation de ce psaume est de tel ton.
Par extension, divers tons que l'on prend en parlant ou en lisant.
S'il n'est pas possible de trouver, dans la proportion harmonique, des subdivisions capables d'exprimer les intonations d'une langue telle que la chinoise, qui nous paraît très chantante, où trouverait-on des subdivisions pour une langue presque monotone comme la nôtre ? [DUCLOS, Mém. act. théâtr. Œuv. t. IX, p. 351, dans POUGENS.]
Terme militaire. Mode différent dans le ton, suivant lequel le commandement se fait dans chaque arme. L'intonation dans l'infanterie, dans l'artillerie.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Tous les autres moutons, crians et bellans en pareille intonation, commencearent soy jeter et sauter en mer aprez à la file [RABEL., Pant. IV, 7]
    Au son du tabourin changeant son intonation [ID., ib. IV, 15]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. intonare, de in, en, et tonare, tonner.

intonation

INTONATION. n. f. T. de Musique. Manière d'attaquer un son, un air. Intonation douteuse. Il connaît les notes, mais il n'est pas encore ferme sur l'intonation. Avoir l'intonation juste, fausse.

Il signifie, par extension, en parlant du Plain-chant, Action de mettre un chant sur le ton dans lequel il doit être. L'intonation de ce psaume est de tel ton.

Il se dit encore, par extension, des Divers tons que l'on prend en parlant ou en lisant. Cet acteur a des intonations fausses, désagréables. Varier ses intonations. Intonation forte, élevée, grave. Des intonations sourdes.

intonation


INTONATION, s. f. [Intona-cion.] Manière d'entoner un chant. "Mauvaise intonation. "Manquer à l' intonation.

Synonymes et Contraires

intonation

nom féminin intonation
Inflexion que prend la voix.
Traductions

intonation

inzet, intonatie

intonation

intonation

intonation

הטעמה (נ), הנגנה (נ)

intonation

ekkanto

intonation

entonación, entonamiento

intonation

Intonation

intonation

Интонация

intonation

語調

intonation

intonace

intonation

intonation

intonation

억양

intonation

intonation

intonation

[ɛ̃tɔnasjɔ̃] nfintonation