intrôner

INTRÔNER

(in-trô-né) v. a.
Néologisme. Mettre sur le trône, à la place de celui qui l'occupait.
Et savez-vous, messieurs, comment disposent de la liberté des citoyens ces hommes qui s'imaginent qu'on a fait la révolution pour eux, qui croient follement qu'on a envoyé Louis XVI au Temple pour les intrôner eux-mêmes aux Tuileries ? [VERGNIAUD, Discours à la Convention, cité dans LEGOARANT]

ÉTYMOLOGIE

  • In, dans, et trône.