intrigant


Recherches associées à intrigant: intriguant

intrigant, e

adj. et n.
Qui recourt à l'intrigue pour parvenir à ses fins : Ce milieu artistique regorge d'intrigants arriviste, aventurier [péjor.] manœuvrier

intrigant

(ɛ̃tʀigɑ̃)

intrigante

(ɛ̃tʀigɑ̃t)
adjectif
qui emploie la machination un homme d'affaires intrigant

intrigant

masculin

intrigante

féminin
nom
personne qui emploie la machination un intrigant machiavélique

intrigant

INTRIGANT, ANTE. adj. Qui se mêle de beaucoup d'intrigues généralement à son profit. C'est une femme fort intrigante. Substantivement, Défiez-vous de ces intrigants.

intrigant


INTRIGANT, ANTE, adj. INTRIGUE, s. f. INTRIGUER, v. a. [Intrigan, gante, ghe, ghé: 3e lon. aux 2 premiers, e muet au 3e, é fer. au 4e. — Quelques-uns écrivent Intriguant avec un u, par analogie; mais cet u n' est nécessaire que dans intrigue, intriguer, pour doner au g un son fort, qu'il n'a pas devant l'e; mais comme le g a naturellement ce son devant l'a, l'u y est inutile.] Intrigue, est 1°. Pratique secrette qu'on emploie pour faire réussir une afaire. "Former, conduire, mener une intrigue. "Déméler, débrouiller, dénouer une intrigue. "Les intrigues de la cour, du cabinet; vivre d'intrigues. On le personifie quelquefois, et on le met pour les intrigans. "Des biens acoutumés à être le partage de l'intrigue, quelque-fois celui du crime, et presque toujours refusés au mérite. Le P. Du Rivet. = 2°. Dans le Dramatique, c'est le noeud, et les diférens incidens qui le forment. "L'intrigue de cette Comédie est bien démélée, ou, trop compliquée. = 3°. En st. famil. embarras, incident fâcheux. "Être hors d'intrigue; se tirer d'intrigue. Il se dit quelquefois d' un malade, pour, hors d'afaire. = 4°. Comerce secret de galanterie.
   Rem. Ce mot est pris de l'Italien. * Aûtrefois Plusieurs le fesaient masc. et quelques Poètes disaient intrique pour le faire rimer avec pratique, et autres mots en ique. * P. Corneille fournit des exemples de l'un et de l'aûtre.
   Mais enfin ces pratiques,
   Peuvent vous engager en de fâcheux intriques.
       Le Menteur.
  Je connois avant lui la Cour et ses intriques,
  J'en connois les détours, j'en connois les pratiques.
       Polieucte.
Il écrit intrique, même en prôse. Voy. L' ÉPITRE, qui est avant la Comédie du Menteur.
   INTRIGANT, qui se mêle de beaucoup d'intrigues. (n°. 1°.) "Homme fort intrigant; femme fort intrigante. = Subst. "C'est un intrigant, une intrigante.
   INTRIGUER, embârrasser: il ne régit que les persones. "Vous l'avez bien intrigué, parce que vous lui avez dit. "Elle était fort intriguée. Il se dit des chôses comme sujet: "Il (Ellis) remarqua que la surface de l'eau y était douce, ce qui l'intriga beaucoup. St. Pierre. = Quand il est neutre ou réciproque, il signifie faire des intrigues. LA TOUCHE croit le 2d meilleur; j' aimerais mieux le 1er, et dire, ils intriguent beaucoup, que de dire, ils s'intriguent beaucoup. — L'Acad. les met tous deux sans remarque. Elle dit: "Il s'intrigue par tout: il intrigue continuellement. = S'intriguer, signifie plutôt, se doner beaucoup de peine et de soin pour faire réussir une afaire. "Il s'est beaucoup intrigué pour obtenir ce poste.

Synonymes et Contraires

intrigant

nom intrigant
Personne qui recourt à l'intrigue.
Traductions

intrigant

Intrigant

intrigant

intrigerend, intrigant, konkelaar, intrigant/-ante, sluw

intrigant

חורש רעה (ז), חרש משחית (ז), חתרן (ז), מחרחר (ז), סכסכן (ז), חַתְרָן, סַכְסְכָן

intrigant

intrigante

intrigant

[ɛ̃tʀigɑ̃, ɑ̃t] nm/fschemer