intriguer

(Mot repris de intriguez)

intriguer

v.t. [ it. intrigare, du lat. intricare, embarrasser ]
Exciter vivement la curiosité de : Son comportement m'intrigue. Cette déclaration est intriguante.
v.i.
Se livrer à des intrigues : Intriguer pour obtenir une promotion manœuvrer

intriguer

(ɛ̃tʀige)
verbe transitif
susciter l'intérêt, exciter la curiosité de qqn Cet homme m'intrigue.

intriguer


Participe passé: intrigué
Gérondif: intriguant

Indicatif présent
j'intrigue
tu intrigues
il/elle intrigue
nous intriguons
vous intriguez
ils/elles intriguent
Passé simple
j'intriguai
tu intriguas
il/elle intrigua
nous intriguâmes
vous intriguâtes
ils/elles intriguèrent
Imparfait
j'intriguais
tu intriguais
il/elle intriguait
nous intriguions
vous intriguiez
ils/elles intriguaient
Futur
j'intriguerai
tu intrigueras
il/elle intriguera
nous intriguerons
vous intriguerez
ils/elles intrigueront
Conditionnel présent
j'intriguerais
tu intriguerais
il/elle intriguerait
nous intriguerions
vous intrigueriez
ils/elles intrigueraient
Subjonctif imparfait
j'intriguasse
tu intriguasses
il/elle intriguât
nous intriguassions
vous intriguassiez
ils/elles intriguassent
Subjonctif présent
j'intrigue
tu intrigues
il/elle intrigue
nous intriguions
vous intriguiez
ils/elles intriguent
Impératif
intrigue (tu)
intriguons (nous)
intriguez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais intrigué
tu avais intrigué
il/elle avait intrigué
nous avions intrigué
vous aviez intrigué
ils/elles avaient intrigué
Futur antérieur
j'aurai intrigué
tu auras intrigué
il/elle aura intrigué
nous aurons intrigué
vous aurez intrigué
ils/elles auront intrigué
Passé composé
j'ai intrigué
tu as intrigué
il/elle a intrigué
nous avons intrigué
vous avez intrigué
ils/elles ont intrigué
Conditionnel passé
j'aurais intrigué
tu aurais intrigué
il/elle aurait intrigué
nous aurions intrigué
vous auriez intrigué
ils/elles auraient intrigué
Passé antérieur
j'eus intrigué
tu eus intrigué
il/elle eut intrigué
nous eûmes intrigué
vous eûtes intrigué
ils/elles eurent intrigué
Subjonctif passé
j'aie intrigué
tu aies intrigué
il/elle ait intrigué
nous ayons intrigué
vous ayez intrigué
ils/elles aient intrigué
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse intrigué
tu eusses intrigué
il/elle eût intrigué
nous eussions intrigué
vous eussiez intrigué
ils/elles eussent intrigué

INTRIGUER

(in-tri-ghé) , j'intriguais, nous intriguions, vous intriguiez ; que j'intrigue, que nous intriguions, que vous intriguiez.
V. n. Faire une intrigue, des intrigues.
Intrigue en ton sénat, soulève les états [VOLT., Don Pèdre, II, 4]
Pour qu'il ne prenne aucun ombrage, et vous croie plus pressé de dormir que d'intriguer chez lui [BEAUMARCH., Barb. de Sév. I, 4]
Allez vous divertir, je vais intriguer pour vous [PICARD, Alcade de Molor. V, 3]
V. a. Donner à penser, mettre en souci.
Et que le plus petit de la race mortelle, à chaque pas qu'il fait, à chaque bagatelle, Doive intriguer l'Olympe et tous ses citoyens [LA FONT., Fabl. VIII, 5]
Quel plaisir d'intriguer trois hommes à la fois ! [BARTHE, Fausses infidél. sc. 4]
Intriguer quelqu'un, exciter vivement, sans se faire connaître, la curiosité de quelqu'un. Un masque l'intrigua toute la nuit au bal de l'Opéra.
Intriguer une pièce, y mettre une intrigue bien nouée.
Corneille a voulu intriguer ce qu'il fallait laisser dans sa simplicité majestueuse [VOLT., Comm. Corn. Rem. Œdipe, IV, 1]
S'intriguer, v. réfl. Combiner divers moyens pour faire réussir quelque chose.
M. de Coëtlogon, gouverneur, s'est intrigué dans toute cette affaire [SÉV., 581]
L'âge viril, plus mûr, inspire un air plus sage, Se pousse auprès des grands, s'intrigue, se ménage [BOILEAU, Art p. III]
Un courtier d'usure, comme vous, ne doit s'intriguer que d'affaires de contre-bande [REGNARD, Sérénade, 1]
Il s'intriguait pour vous, sans s'intéresser à vos affaires [MARIVAUX, Paysan parv. 4e part.]
S'intriguer partout, se fourrer partout, chercher à se donner de l'accès partout où l'on peut. Se mettre en souci.
Quand les filles ont quelque vivacité, elles s'intriguent, elles veulent parler de tout [FÉN., t. XVII, p. 88]

REMARQUE

  • On a dit intriquer au commencement du XVIIe siècle :
    Vous ne vous intriquerez point, [MALH., Ép. de Sénèque, XXXVII]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Si la sajete est en partie reposte entriquée que tu ne le puisses veoir [LANFRANC, f° 27, verso.]
  • XVIe s.
    Et par ladite response luy avoient les commis et deputez d'icelle ligue signifié que, pour estre son affaire fort intrinqué, tellement qu'il estoit presque impossible de le decider.... [M. DU BELLAY, 207]
    Il s'intrigue d'un mestier que tu ne sçais pas, mais il ne mangera de sa vie de mon pain [D'AUB., Vie, XXXIV]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. entricar, intricar ; du latin intricare, embarrasser, qui vient de tricae, embarras, billevesées.

intriguer

INTRIGUER. v. tr. Embarrasser, en donnant à penser. Je l'ai bien intrigué par certaines choses que je lui ai dites. Votre attitude m'intrigue beaucoup. Le voilà fort intrigué.

Il est aussi intransitif et signifie Faire une intrigue, des intrigues. C'est un homme qui intrigue continuellement, qui ne fait qu'intriguer et cabaler. Ils intriguèrent pour le perdre. On dit plus rarement dans ce sens S'INTRIGUER, Il s'est bien intrigué pour parvenir à ce but.

Synonymes et Contraires

intriguer

verbe intransitif intriguer
Mener des intrigues.
comploter, conspirer, manigancer, manœuvrer, ruser -familier: grenouiller -littéraire: cabaler -populaire: magouiller.

intriguer

verbe transitif intriguer
Exciter la curiosité.
Traductions

intriguer

intriguieren, Ränke anzetteln

intriguer

intrigar

intriguer

intrigar

intriguer

intrigar

intriguer

[ɛ̃tʀige]
vi (= comploter) → to intrigue, to scheme
vt → to puzzle