intuitif, ive

INTUITIF, IVE

(in-tu-i-tif, ti-v') adj.
Terme de théologie. Vision intuitive, voy. VISION.
Fig. Qui se perçoit par l'esprit comme par une vue immédiate. Un et un font deux est une proposition intuitive, et non susceptible de démonstration.
Un habile philosophe [Locke] appelle avec quelque raison connaissance intuitive celle qui se forme du premier et du plus simple regard de l'esprit [LE P. BUFFIER, Princ. du raisonnement, p. 307]
être et penser sont pour nous la même chose ; cette vérité est intime et plus qu'intuitive [BUFFON, De l'homme.]
Cette prévision intuitive, cette connaissance certaine de l'avenir, qu'on leur suppose [à certains animaux] [ID., Disc. nat. anim. Œuv. t. V, p. 392]
Notre connaissance réfléchie dérive essentiellement de notre connaissance intuitive : c'est toujours sur des idées purement sensibles que notre esprit opère lorsqu'il s'élève aux notions les plus abstraites [BONNET, Paling. XVI, 3]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Intuitif [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. INTUITION ; ital. intuitivo.