invasion

(Mot repris de invasions)

invasion

n.f. [ du lat. invadere, envahir ]
1. Action d'envahir un pays avec des forces armées : L'invasion des provinces du Nord par l'armée ennemie évacuation
2. Arrivée massive d'animaux nuisibles : Une invasion de sauterelles déferlement
3. Irruption de personnes ou de choses qui arrivent quelque part en grand nombre : Fuir l'invasion des vacanciers incursion ; départ
4. Diffusion soudaine et massive d'objets, d'idées, de comportements, jugés négatifs : L'invasion du marché français par des objets de contrefaçon envahissement

INVASION

(in-va-zion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Action d'envahir, de pénétrer militairement dans un pays. Une guerre d'invasion.
Le gouvernement anglais avait pris le change sur les desseins de la France ; il craignait une invasion et ne songeait pas à l'île de Minorque [VOLT., Louis XV, 31]
Il y a très peu de traces de l'invasion des barbares en Italie [STAËL, Corinne, XI, 1]
Action de s'emparer d'une propriété privée.
Ce qui montre combien était réputé saint et inviolable le droit de la propriété légitime, et combien l'invasion était condamnée [BOSSUET, Polit. VIII, II, 4]
Par extension, il se dit de tout ce qui peut être comparé à l'irruption d'ennemis. La bande joyeuse fit invasion dans le jardin. L'invasion de la ville par les eaux débordées.
Fig. Il se dit encore des choses morales qui s'emparent des esprits et que l'on compare à des envahissements. L'invasion des fausses doctrines, du mauvais goût.
Terme de médecine. Début d'une maladie. Dans quelques maladies l'invasion s'annonce par un frisson.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Faire invasions et emprises contre les monarches [ORESME, Thèse de MEUNIER.]
  • XVe s.
    S'il tumbe en invasion et assaut d'autrui, n'aura qui le deffende [, les Triomphes de la noble dame, f° 87, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Les uns ont pris la difference des fievres de leur invasion [PARÉ, XX, 6]
    Que nulle raison ne permet cela, et que c'est une invasion violente [CALV., Inst. 869]
    Les invasions et incursions contraires [MONT., IV, 93]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. envazio, invasion ; espagn. invasion ; ital. invasione ; du lat. invasionem, de invadere, de in, en, dans, et vadere, aller (voy. VAIS).

invasion

INVASION. n. f. Irruption faite dans le dessein de piller un pays, ou de s'en emparer. L'invasion d'un pays par les ennemis. Subite invasion. Les invasions des barbares. Quand se produisit l'invasion de ce pays, tous les habitants prirent la fuite. Guerre d'invasion. Les misères de l'invasion. Par analogie, Il se produisit à Paris une invasion d'étrangers à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900. Je vis tout à coup dans ma chambre une invasion de personnes inconnues. Par extension, Une invasion de sauterelles, de fourmis, de rats. L'invasion du phylloxera ruina les vignobles du Midi. Fig., L'invasion des fausses doctrines. L'invasion du mauvais goût.

invasion


INVASION, s. f. [Inva-zion.] Action de celui, qui veut s'emparer. Rich. Port. Action par laquelle on envahit. Trév. Irruption faite dans un pays dans le dessein de le piller ou de l'envahir. Acad. La définition du Trév. n'est pas exacte; car l'invasion est plutôt une tentative faite pour envahir, que l'action même d'envahir. Il me parait aussi que quand on ne veut que piller, irruption est plus propre qu'invasion. Ainsi des deux membres de la définition de l'Acad. le 1er n'est pas fort juste. Je préfererais celle du Rich. Port. = Invasion, par lui-même ne régit que la prép. de: "L'invasion de la Grèce par les Turcs. — Invasion en France, est le titre d'un Article de l'Hist. d'Angl. On dit irruption en France, et l'invasion de la France. Ce n'est qu'avec le v. Faire que ce mot régit en ou dans. "Les Tartares firent une invasion dans la Pologne. Acad. Encôre avec ce verbe, je pense qu'irruption vaux mieux. = Dans cette même Histoire d'Angleterre, le Traducteur (Madame de B.) emploie le génitif, mais assez mal, à mon avis. "En menaçant la France de l'invasion des forces réunies de l'Autriche, de l'Angleterre et de l'Espagne. Il falait dire, avec les forces réunies, etc. Car on n'envahit pas des forces, mais on envahit, on ataque un Royaume avec des forces.

Synonymes et Contraires

invasion

nom féminin invasion
1.  Action d'envahir un pays.
Traductions

invasion

Invasion, Einfallinvasion, plagueinvasie, plaag, invalפלישה (נ), פְּלִישָׁהinvazeinvasãoalluvione, invasioneнашествиеinvasioninvasion (ɛ̃vazjɔ̃)
nom féminin
action d'envahir un lieu l'invasion d'un pays

invasion

[ɛ̃vazjɔ̃] nfinvasion