inventer

(Mot repris de inventassions)

inventer

v.t.
1. Créer le premier, en faisant preuve d'ingéniosité, ce qui n'existait pas encore et dont personne n'avait eu l'idée : Bell a inventé le téléphone concevoir
2. Avoir recours à des choses fausses, imaginées : Il ne sait plus quoi inventer pour échapper à ces réunions imaginer, trouver
3. Créer de toutes pièces ce que l'on fait passer pour réel ou vrai : Elle a inventé toute une histoire d'héritage fabriquer, forger
Ne pas avoir inventé la poudre ou le fil à couper le beurre,
Fam. ne pas être très malin.

inventer


Participe passé: inventé
Gérondif: inventant

Indicatif présent
j'invente
tu inventes
il/elle invente
nous inventons
vous inventez
ils/elles inventent
Passé simple
j'inventai
tu inventas
il/elle inventa
nous inventâmes
vous inventâtes
ils/elles inventèrent
Imparfait
j'inventais
tu inventais
il/elle inventait
nous inventions
vous inventiez
ils/elles inventaient
Futur
j'inventerai
tu inventeras
il/elle inventera
nous inventerons
vous inventerez
ils/elles inventeront
Conditionnel présent
j'inventerais
tu inventerais
il/elle inventerait
nous inventerions
vous inventeriez
ils/elles inventeraient
Subjonctif imparfait
j'inventasse
tu inventasses
il/elle inventât
nous inventassions
vous inventassiez
ils/elles inventassent
Subjonctif présent
j'invente
tu inventes
il/elle invente
nous inventions
vous inventiez
ils/elles inventent
Impératif
invente (tu)
inventons (nous)
inventez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais inventé
tu avais inventé
il/elle avait inventé
nous avions inventé
vous aviez inventé
ils/elles avaient inventé
Futur antérieur
j'aurai inventé
tu auras inventé
il/elle aura inventé
nous aurons inventé
vous aurez inventé
ils/elles auront inventé
Passé composé
j'ai inventé
tu as inventé
il/elle a inventé
nous avons inventé
vous avez inventé
ils/elles ont inventé
Conditionnel passé
j'aurais inventé
tu aurais inventé
il/elle aurait inventé
nous aurions inventé
vous auriez inventé
ils/elles auraient inventé
Passé antérieur
j'eus inventé
tu eus inventé
il/elle eut inventé
nous eûmes inventé
vous eûtes inventé
ils/elles eurent inventé
Subjonctif passé
j'aie inventé
tu aies inventé
il/elle ait inventé
nous ayons inventé
vous ayez inventé
ils/elles aient inventé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse inventé
tu eusses inventé
il/elle eût inventé
nous eussions inventé
vous eussiez inventé
ils/elles eussent inventé

INVENTER

(in-van-té) v. a.
Créer quelque chose de nouveau par la force de son esprit.
Ces foudres de bronze que l'enfer a inventés pour la destruction des hommes [FLÉCH., Tur.]
Personne n'inventa l'art entier : les architectes ne sont venus que des milliers de siècles après les huttes et les cavernes [VOLT., Tactique, note b.]
On a cru qu'un physicien, d'ailleurs grand observateur, inventa il y a quelques années les fours à poulets, inventés depuis environ quatre mille ans par les Égyptiens [ID., Dict. phil. Abeilles.]
Qu'il [votre élève] ne sache rien, non parce que vous le lui avez dit, mais parce qu'il l'a compris lui-même ; qu'il n'apprenne pas la science ; qu'il l'invente [J. J. ROUSS., Ém. III]
Absolument.
Il n'est pas si aisé d'inventer, que d'ajouter aux inventions des autres [ROLLIN, Hist. anc. Œuvr. t. V, p. 110, dans POUGENS]
Jadis on inventait, inventons aujourd'hui ; Nos pères l'ont bien fait ; ne pourrions-nous le faire ? [LA MOTTE, Fabl. IV, 3]
Fig. Il n'a pas inventé la poudre, se dit d'un homme sans esprit.
Votre président de Bouc me voit quelquefois ; je ne crois pas que ce soit lui qui ait inventé la poudre à canon et l'imprimerie [SÉV., à Mme de Grignan, 16 mai 1672]
Imaginer.
Que pourrais-je inventer pour ce coup nécessaire ? [MOL., l'Ét. I, 2]
Que ne puis-je à mon traître inspirer le souci D'inventer quelque chose à me tirer d'ici ? [ID., Fâch. II, 4]
Que pourront inventer les enfants d'Adam, pour combattre, pour couvrir ou pour effacer cette égalité qui est gravée si profondément dans toute la suite de notre vie ? [BOSSUET, Gornay.]
C'est ce qui nous avait fait inventer des dieux semblables à nous ; des dieux qui en effet n'étaient que des hommes sujets à nos passions, à nos faiblesses et à nos vices [ID., Hist. II, 11]
Inventez des raisons qui puissent l'éblouir [RAC., Mithr. II, 6]
J'inventai des couleurs, j'armai la calomnie [ID., Esth. II, 1]
Pour vous perdre il n'est point de ressorts qu'il n'invente [ID., Athal. I, 1]
Supposer, controuver.
Ciel ! rien de plus cruel peut-il être inventé ? [MOL., Mis. IV, 3]
Elle me l'a dit ; c'est un fait constant ; je n'invente rien, moi [LESAGE, Turc. II, 3]
Apprenez-moi l'histoire du monde, si vous la savez, mais gardez-vous de l'inventer [VOLT., Lett. M. L. C., 23 déc. 1768, sur les qualités occultes.]
Irai-je, Quand tout semble tranquille, inventer des dangers.... Pour exhaler sans crainte une haine inutile ? [C. DELAV., Vêpr. sic. II, 2]
Absolument.
Tu dis qu'en un complot j'ai voulu t'engager ? Fourbe ! invente donc mieux, si tu veux te venger [LEGOUVÉ, Épichar et Nér. III, 6]
S'inventer, v. réfl. Être inventé. Les découvertes qui se font, les machines qui s'inventent. Être controuvé. Cela ne s'invente pas.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    L'imitation du juger, de l'inventer, ne va pas si vite [que celle du parler] [MONT., I, 192]
    Or est-ce bien un grand abus, s'on cuide Que d'inventer la fontaine soit vuide [LA BOÉTIE, 479]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. inventum, supin d'invenire (voy. INVENTION) ; Berry, s'inventer, s'aviser ; norm. il ne sait de quoi s'inventer.

inventer

INVENTER. v. tr. Trouver quelque chose de nouveau, par la force de son esprit, de son imagination. Inventer un système, une machine, un procédé. Inventer un moyen, un expédient. Celui qui a inventé l'imprimerie a fait faire de grands progrès à l'instruction des peuples. Inventer une mode, un jeu. Ce procédé est bien inventé; heureusement inventé.

Il signifie aussi Controuver, présenter comme réelle une chose qu'on a imaginée. C'est un menteur, il a inventé cette anecdote à son profit. Inventer une fausseté, une calomnie. Il a inventé cette histoire, ce conte.

Fig. et fam., Il n'a pas inventé la poudre, se dit d'un Esprit borné.

inventer

Inventer, Inuenire, Adinuenire, Generare.

Trouver et inventer en son esprit le moyen et maniere de faire quelque chose, Machinari.

inventer


INVENTER, v. act. INVENTEUR, TRICE, s. m. et f. [Invanté, invan-teur, trice: 1re et 2e lon.] Inventer, c'est trouver quelque chôse de nouveau par la force de son génie. "Inventer un art, une science, un systême, une machine, une mode, un jeu, etc. = 2°. Suposer, controuver. "Inventer une fausseté, une calomnie: "Cela n'est pas vrai: il l'a inventé. = On dit, proverbialement, qu'un homme n'a pas inventé la poûdre, pour dire qu'il a peu d'esprit. Voy. POûDRE.
   INVENTER s'emploie quelquefois neutralement. "Il aimoit à inventer et à innover. Le P. Fontenai.
   INVENTEUR, TRICE, celui, celle qui a inventé. "L'inventeur de l'art d'écrire, de l'Imprimerie: "Cérès pâsse pour l'inventrice du labourage. "Il est l'inventeur de cette calomnie.

Synonymes et Contraires

inventer

verbe inventer
1.  Réaliser une chose nouvelle.
2.  Imaginer à des fins précises.
3.  Créer de toutes pièces.
bâtir, fabriquer, forger, imaginer, improviser, rêver -littéraire: broder, controuver.
Traductions

inventer

invent, devise, make up, concoct, cook up, fabricate, think up, weave, coinuitvinden, bedenken, verzinnen, ontdekken, op het idee komen (van), uitdenken, opmakenבדה (פ'), בידה (פיעל), המציא (הפעיל), הִמְצִיא, בָּדָהuitvindinventaropfinde, udgøreinventiinventar, componer, representarmeciptakan, menciptakaninventare, escogitare, ideare, pensare, consistereinventar, constituirinventaerfinden, versöhnen (sich)изобретать, составлятьيَتَكَوَّنُ مِنَ, يَخْتَرِعُtvořit, vynaléztαποτελώ, εφευρίσκωkeksiä, muodostaačiniti, izumiti埋め合わせる, 発明する구성하다, 발명하다finne opp, utgjøresporządzić, wynaleźćbli sams, uppfinnaเป็นส่วนของ, ประดิษฐ์icat etmek, uzlaşmakcấu thành, phát minh发明, 构成發明 (ɛ̃vɑ̃te)
verbe transitif
1. créer, fabriquer une nouvelle chose Il a inventé une nouvelle machine.
2. imaginer inventer une histoire

inventer

[ɛ̃vɑ̃te] vt
[+ machine, système] → to invent
inventer de faire → to hit on the idea of doing
[+ subterfuge] → to devise, to invent
[+ histoire, excuse] → to make up
inventer une excuse → to make up an excuse