invinciblement

invinciblement

adv.
De façon invincible : Elle était invinciblement gagnée par le sommeil irrésistiblement

INVINCIBLEMENT

(in-vin-si-ble-man) adv.
D'une manière invincible, d'une manière à laquelle on ne peut résister.
Cette opération efficace et toute-puissante [de la grâce] qui fléchit invinciblement les cœurs les plus obstinés [BOSSUET, Avert. sur le liv. des réflex. mor. VI]
Ce n'est pas que tous les hommes soient invinciblement portés par leur nature à faire le mal et qu'ils le fassent toujours [VOLT., Déf. Mil. Bolingbroke, ch. 1]
Je me sentais invinciblement porté à le croire tel qu'il s'annonçait [MARMONTEL, Mém. X]
D'une manière à laquelle on ne peut répliquer. Il a invinciblement prouvé sa proposition.
Luther demeura invinciblement frappé de la force et de la simplicité de ces paroles : ceci est mon corps [BOSSUET, Var. II]
D'une manière dont on ne peut triompher.
Infiniment éloigné de comprendre les extrêmes, la fin des choses et leur principe sont pour lui [l'homme] invinciblement cachés dans un secret impénétrable [PASC., Pensées, I, 1, édit. HAVET.]
Si cette pièce était invinciblement retenue et inébranlablement contenue par les deux bouts dans des enchâtres d'une matière inflexible et parfaitement dure, il faudrait une force presque infinie pour la rompre [BUFF., Hist. nat. Part. exp. Œuv. t. VIII, p. 180]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La grandeur de son courage faisoit qu'il s'obstinoit invinciblement en toutes choses, quand il les avoit une fois entreprises [AMYOT, Alex. 51]

ÉTYMOLOGIE

  • Invincible, et le suffixe ment.

invinciblement

INVINCIBLEMENT. adv. D'une manière invincible. Ce fait prouve invinciblement ce que j'avance.
Traductions

invinciblement

invincibly

invinciblement

onoverwinnelijk

invinciblement

[ɛ̃vɛ̃sibləmɑ̃] adv (fig)invincibly