invisible

(Mot repris de invisibles)

invisible

adj.
Qui ne peut pas être vu ou se voit très peu : Les acariens sont invisibles à l'œil nu imperceptible, indiscernable ; perceptible indécelable ; 1. visible

INVISIBLE

(in-vi-zi-bl') adj.
Qui n'est pas visible, qui échappe à la vue.
Ô Éternel, veillez sur elle [la fille de la reine d'Angleterre, délaissée en une ville ennemie] ; anges saints, rangez à l'entour vos escadrons invisibles, et faites la garde autour du berceau.... [BOSSUET, Reine d'Angl.]
Esprit saint, esprit pacifique, je vous ai préparé les voies en prêchant votre parole.... descendez maintenant, ô feu invisible ; et que ces discours enflammés que vous ferez au-dedans des cœurs les remplissent d'une ardeur céleste [ID., la Vallière.]
Parlez dans les cœurs, prédicateur invisible, et faites que chacun se parle à soi-même [ID., Anne de Gonz.]
Élevant son esprit aux choses invisibles de Dieu par les merveilles visibles de la nature [FLÉCH., Lamoig.]
Et que derrière un voile, invisible et présente, J'étais de ce grand corps [le sénat] l'âme toute-puissante [RAC., Brit. I, 1]
Platon raconte l'histoire de Gygès autrement qu'Hérodote : c'est lui qui nous apprend que Gygès portait une bague, dont la pierre le rendait invisible quand il la tournait de son côté [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. II, p. 109, dans POUGENS]
Dieu t'a fait pour l'aimer, et non pour le comprendre ; Invisible à tes yeux, qu'il règne dans ton cœur [VOLT., Henr. VII]
Il y a cent mains invisibles qui lancent des flèches contre la superstition [ID., Lett. Mme du Deffant, 26 déc. 1768]
C'est le signe visible [mettre la main sur son cœur], comme tu le sais, de la sincérité qui est invisible [ID., Amabed, 2e lett. Adaté.]
Le culte des êtres invisibles que l'imagination suppose cachés dans tous les instruments du mal [RAYNAL, Hist. phil. VIII, 24]
S. m. L'invisible, ce qui n'est pas visible.
Il [Pégase] hennissait vers l'invisible [V. HUGO, Chansons des bois et des rues, Pégase]
Fig. Qui se cache, qui ne se laisse point voir.
Au fond de leurs palais leur majesté terrible [des rois de Perse] Affecte à leurs sujets de se rendre invisible [RAC., Esth. I, 3]
Je vois avec mépris ces maximes terribles Qui font de tant de rois des tyrans invisibles [VOLT., Zaïre, I, 3]
Familièrement. Être invisible, ne se faire voir, ne recevoir que rarement. Cet homme est invisible, on ne le trouve jamais chez lui.
Devenir invisible, disparaître subitement sans que personne s'en aperçoive. Il était là tout à l'heure, il est devenu invisible. On dit dans le même sens qu'un objet est devenu invisible, quand, venant de le voir ou de le toucher, on ne peut plus le retrouver.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et d'autres coses [choses] ki nous sont invisibles [ALEBRANT, f° 1]
  • XIVe s.
    Les medecines qui sont amenistrées en seche substance, ne penetrent pas aux concavités de la plaie qui sont invisibles et tortues [H. DE MONDEVILLE, f° 64]
  • XVe s.
    Et parmi celle humanité, Que Dieu, qui estoit invisibles, Prist, se fist il à nous visibles [, Myst. Barl. et Jos. dans GUI DE CAMBRAI, p. 405]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç invisible, envesible ; espagn. invisible ; ital. invisibile ; du lat. invisibilis, de in.... 1, et visibilis, visible.

invisible

INVISIBLE. adj. des deux genres. Qu'on ne peut voir, qui échappe à la vue par sa nature, par sa petitesse, par sa position, ou seulement à cause de la distance. Les anges, les esprits, les âmes sont invisibles. Dieu est le créateur des choses visibles et invisibles. Des atomes invisibles à l'oeil nu. La distance rend ces étoiles presque invisibles à nos yeux. Cette partie de la lune reste toujours invisible pour nous.

Il signifie, au figuré, Qui ne se laisse point voir, qui se cache, ou que l'on ne saurait trouver. Ce monarque affectait de se rendre invisible pour mieux imprimer le respect, la crainte à ses sujets. C'est vainement que je sollicitais une audience, le ministre était invisible pour moi. Cet homme est invisible, on ne le trouve jamais chez lui.

Devenir invisible, Disparaître subitement, sans que personne s'en aperçoive. Il était là tout à l'heure, il est devenu invisible. Cela se dit aussi des Choses qu'on vient de voir, de toucher et qu'on ne peut plus retrouver. Cette montre était tout à l'heure sur cette table, elle est devenue invisible.

Synonymes et Contraires
Traductions

invisible

onzichtbaar, onwaarneembaar, niet gezien willende worden, verborgeninvisibleonsigbaarغير مرئيّ, خَفِيٌّневидимneviditelnýunsichtbarαόρατοςnevideblainvisiblenäkymätönבלתי-נראהinvisibile見えない, 目に見えない보이지 않, 보이지 않는usynligniewidzialny, niewidocznyinvisívelневидимый无形, 无形的usynlignevidljivosynligมองไม่เห็นgörünmezvô hình (ɛ̃vizibl)
adjectif
que l'on ne voit pas une cicatrice invisible

invisible

[ɛ̃vizibl] adjinvisible (fig) [personne] → not available