invite

invite

n.f.
Manière habile d'inciter qqn à faire qqch ; appel indirect et adroit ; sollicitation :Ce film est une invite à la réflexion exhortation incitation

INVITE

(in-vi-t') s. f.
Terme du whist et du boston. Carte que l'on joue pour faire connaître son jeu au partenaire, et qui a pour but de l'engager, s'il fait la levée, à jouer dans la même couleur. Invite au roi.
Tenez, voilà la vieille comtesse qui continue d'arracher les yeux à son partenaire sur une invite qu'il n'a pas répondue [DIDER., Salon de 1767, Œuv. t. XIV, p. 194, dans POUGENS]
Comment, monsieur, je renonce à cœur, je l'indique clairement, et vous ne rentrez pas une seule fois dans mon invite [SCRIBE, le Roi de carreau, dans les Historiettes et proverbes]
Contre-invite, carte qu'on rejoue dans la couleur de l'invite de la partie adverse, quand elle n'a pu faire la levée.

ÉTYMOLOGIE

  • Inviter.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    INVITE. Ajoutez :
    Fig. Action d'engager à concourir.
    Au lendemain du 25 février, alors que la république était encore chancelante, il n'y avait ni assez de promesses, ni assez d'invites, ni assez de cajoleries de la part du parti républicain envers les conservateurs [, Journ. offic. 28 déc. 1875, p. 10834, 3e col.]

invite

INVITE. n. f. Terme de Jeu de Cartes. Carte que l'on joue au whist pour faire connaître son jeu à son partenaire et pour l'engager, s'il fait la levée, à jouer dans la même couleur. Une invite au roi.
Synonymes et Contraires

invite

nom féminin invite
Façon adroite de demander.
Traductions

invite

prompt

invite

[ɛ̃vit] nf
(= suggestion, incitation) → invitation
une invite à qch → an invitation to sth
(à un dîner, une fête)invite >
(INFORMATIQUE)prompt