involution

involution

n.f. [ lat. involutio, enroulement ]
Décroissance d'un organe le ramenant à l'aspect qu'il avait antérieurement : L'involution de l'utérus après un accouchement.

INVOLUTION

(in-vo-lu-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
Assemblage d'embarras, de difficultés, de procédures. Une grande involution de circonstances.
Quelle involution d'affaires épineuses ! [BOSSUET, Sermons, Impénit. 2]
Terme de botanique. État de ce qui est involuté.
Terme de rhétorique. Style embarrassé, entortillé.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Les utilités de la prolongation [prolongement] et de l'involucion des boiaus sont.... [H. DE MONDEVILLE, f° 26, verso.]
    Lesquels adjournez, redoutanz estre mis en grans involutions de procès [DU CANGE, involumen.]
  • XVIe s.
    Les grossiers aiment et admirent surtout ce qu'ils voient caché sous une involution de paroles [MONT., dans le Dict. de DOCHEZ.]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. envolucio ; du lat. involutionem, de involvere (voy. INVOLUCRE).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    INVOLUTION. Ajoutez :
    Terme de géométrie. On dit que six points donnés sur une droite sont en involution, lorsque le rapport anharmonique de quatre d'entre eux est égal au rapport anharmonique des quatre conjugués.

involution

INVOLUTION. n. f. État d'une chose qui est roulée en dedans. L'involution des pétales d'une fleur.

involution

Involution de proces, Litium implicatio.

Traductions

involution

העלאת חזקה (נ)