irréfragable

irréfragable

adj. [ du lat. refragari, voter contre, s'opposer ]
Didact. Que l'on ne peut récuser : Un témoignage irréfragable inattaquable, irréfutable ; réfutable

IRRÉFRAGABLE

(i-rré-fra-ga-bl') adj.
Qu'on ne peut contredire.
Les docteurs qui résolvaient ces questions [des questions scolastiques]s'appelaient le grand, le subtil, l'irréfragable [VOLT., Mœurs, 63]
Il se dit aussi des choses. Autorité, témoignage irréfragable.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il n'eust acquiz l'honneur et tiltre d'appoincteur tant irrefragable comme il avoyt [RAB., Pant. III, 41]
    Et le tout font avec souveraine et irrefragable autorité [ID., ib. V, 11]
    Très certains et irrefragables exemples [MONT., IV, 184]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. irrefragabilis (QUICHERAT, Addenda), de in.... 1, et refragari, contredire, dont le radical frag est dans suf-frag-ium (voy. SUFFRAGE).

irréfragable

IRRÉFRAGABLE. adj. des deux genres. T. didactique. Qu'on ne peut contredire, qu'on ne peut récuser. Une autorité irréfragable. Un témoignage irréfragable.

irréfragable


IRRÉFRAGABLE, adj. [2e é fer. 4e dout.] Qu'on ne peut contredire. "Docteur, autorité irréfragable. = Qu'on ne peut récuser. "Témoin, témoignage irréfragable. = L'Acad. remarque qu'il n'est en usage que dans l'École. Il me semble qu'elle en resserre trop l'emploi.

Synonymes et Contraires

irréfragable