irréitérable

IRRÉITÉRABLE

(i-rré-i-té-ra-bl') adj.
Qui ne peut être réitéré.
Je ne trouve personne, avant le père Jean Falconi, qui ait enseigné le nouveau prodige de cet acte irréitérable [demande à Dieu qu'il n'est pas nécessaire de réitérer] [BOSSUET, États d'oraison, I, 24]
Et, pour le livre du Moyen court [un ouvrage mystique], la perpétuité des actes irréitérables de leur auteur y est assurée à pleine bouche [ID., ib. I, 29]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Le baptesme est irreiterable à l'endroit de chaque particulier [CARD., DU PERRON, dans le Dict. de DOCHEZ.]

ÉTYMOLOGIE

  • Ir..., et réitérer.