irrémédiable

Recherches associées à irrémédiable: inéluctable, irréversible, irrévocable, remédier, synonyme

irrémédiable

adj.
À quoi on ne peut remédier : Une maladresse irrémédiable irrattrapable, irréparable ; remédiable, réparable
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

IRRÉMÉDIABLE

(i-rré-mé-di-a-bl'. Ce n'est que dans les derniers tirages de sa dernière édition que l'Académie a mis un accent à ré, sa règle étant de mettre un accent aux mots ainsi composés, bien que les simples n'en aient point (remédier) ; mais cette règle n'est pas fort bonne ; il n'y a aucune raison pour changer l'accent, et beaucoup en effet ne le prononcent pas) adj.
À quoi on ne peut remédier.
Anne, avertie de loin par un mal aussi cruel qu'irrémédiable, vit avancer la mort à pas lents [BOSSUET, Mar.-Thér.]
Fig.
Ô plaie irrémédiable [la mort de la duchesse d'Orléans] ! ce qui fut en ce voyage [en Angleterre] le sujet d'une si juste admiration, est devenu pour ce prince [Charles II] le sujet d'une douleur qui n'a pas de bornes [BOSSUET, Duch. d'Orl.]
Fig. À quoi on ne peut apporter aucune ressource.
Depuis lui on ne vit que troubles sanglants, que divisions irrémédiables [BOSSUET, Déf. var. 1er disc. § 50]
Cette mort dont le coup est irrémédiable [BOURDAL., Serm. 19e dim. après la Pentec. Dominic. t. IV, p. 166]
Ils ne lui parlaient que de difficultés, de contretemps, de dangers, d'inconvénients, de fautes irrémédiables [FÉN., Tél. XVI]
L'appui de tant de peuples vous aurait [Idoménée] rendu bien plus puissant que ces tours qui rendent vos maux irrémédiables [ID., ib. X]
Avouer sans y penser, que de si grands défauts sont irrémédiables [LA BRUY., XI]
Des antipathies que la retraite rend souvent plus irrémédiables que celles que les enfants du siècle nourrissent les uns envers les autres [MASS., Profess. relig. Serm. 4]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ne vous chagrinez point d'une chose irremediable [DESPER., Contes, I]
    Maladie.... extreme et irremediable [MONT., II, 322]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. irremediabilis, de in.... 1, et remedium, remède.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

irrémédiable

IRRÉMÉDIABLE. adj. des deux genres. À quoi on ne peut remédier. C'est un mal irrémédiable. Fig., Une faute irrémédiable. La calomnie cause des maux irrémédiables.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

irremediable

Irremediable, à quoy on ne peut remedier, Irremediabilis. Plin.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

irremédiable


IRREMÉDIABLE, adj. IRREMÉDIABLEMENT, adv. [2e e muet, 3e é fer. 5e dout. au 1er — Je ne sais comment il est arrivé que dans le Dict. Gram. on ait mis un accent aigu sur la 2e syllabe. C'est aparemment qu'on a copié trop servilement le Dict. de Trév.] À~ quoi on ne peut remédier. "Mal irremédiable. — Fig. "Faûte irremédiable. = "Les débauches l'ont ruiné irremédiablement.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

irrémédiable

adjectif irrémédiable
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

irrémédiable

חסר תקנה (ת), ללא תקנהhopeloos, onherstelbaarirremediableinsanabile (iʀemedjabl)
adjectif
que l'on ne peut pas changer une perte irrémédiable
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

irrémédiable

[iʀemedjabl] adjirreparable
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005