irrépréhensible

irrépréhensible

adj.
Sout. Que l'on ne saurait blâmer : Un individu irrépréhensible inattaquable irréprochable ; répréhensible

IRRÉPRÉHENSIBLE

(i-rré-pré-an-si-bl') adj.
Qu'on ne saurait reprendre, blâmer.
Des hommes irréprochables dans leur conduite, et irrépréhensibles dans leurs mœurs [BOURDAL., 4e dim. après Pâq. Dominic. t. II, p. 124]
Allant toujours droit à ce qui était le meilleur, et se rendant irrépréhensible en toutes choses, il vint si bien à bout du peuple qu'il le tournait où il voulait [ROLLIN, Hist. anc. Œuvres, t. III, p. 405, dans POUGENS]
J'aurais trouvé par là le secret d'être à la fois ennuyeux et irrépréhensible [VOLT., Œdipe, Lett. 7]
Où il n'y a rien à reprendre, en parlant des choses. Vie irrépréhensible.
La voie de Dieu est irrépréhensible [SACI, Bible, Rois, II, XXII, 31]
Dans cette opinion que nous avons de la justice chrétienne, nous ne croyons pourtant pas qu'elle soit parfaite et entièrement irrépréhensible, puisque nous en mettons une principale partie dans la demande continuelle de la rémission des péchés [BOSSUET, Var. XV, § 149]
J'ai trouvé, ô Sauveur Jésus, que c'était une manifeste folie de la chercher [la certitude] ailleurs que dans vos témoignages irrépréhensibles [ID., Sermons, Loi de Dieu, 1]
Elle [la parole de Jésus] vous est insupportable, parce qu'elle est vive, convaincante, irrépréhensible [ID., Élévat. sur myst. XVIII, 13]
C'est ma religion qui me jugera ; cette religion si sainte, si pure, si irrépréhensible ; cette religion si ennemie de mon amour propre [BOURDAL., Jugem. dern. 1er avent, p. 61]
J'avance hardiment, sans crainte d'être démenti par quiconque a du goût, qu'il y a plusieurs pièces de Corneille où l'on ne trouvera pas six vers irrépréhensibles de suite [VOLT., Dict. phil. Vers et poésie.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Un evesque doit estre irreprehensible de bonne doctrine [CALV., Instit. 870]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. irreprehensibilis, de in... 1, et reprehensibilis, répréhensible.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • IRRÉPRÉHENSIBLE. - HIST. XVIe s. Ajoutez :
    Il fault que l'evesque soit irreprehensible [, I Tim. III, 2, Nouv. Testam. éd. Lefebvre d'Étaples, Paris, 1525]

irrépréhensible

IRRÉPRÉHENSIBLE. adj. des deux genres. Qu'on ne saurait reprendre, blâmer. Il est irrépréhensible dans sa conduite. C'est une action irrépréhensible.

irreprehensible

Irreprehensible, Inculpatus, Irreprehensus.

irrépréhensible


IRRÉPRÉHENSIBLE, adj. IRRÉPRÉHENSIBLEMENT, adv. [Irré-pré-ancible, bleman. 2e et 3e é fer. — Rich. ne met point d'accent sur la 2de. Trév. l'Acad. et le Rich. Port. y mettent un aigu.] Qu'on ne saurait reprendre. Il se dit des persones et des chôses. "Homme irrépréhensible. "Vie, conduite, action irrépréhensible. "Il vit, il se conduit irrépréhensiblement.

Synonymes et Contraires

irrépréhensible

adjectif irrépréhensible
Traductions

irrépréhensible

[iʀepʀeɑ̃sibl] adjirreprehensible