irrésolu, ue


Recherches associées à irrésolu, ue: asservi, panégyriste

IRRÉSOLU, UE

(i-rré-zo-lu, lue) adj.
Qui n'a pas reçu de solution. C'est une question encore irrésolue.
Qui n'est pas résolu, qui n'a pas pris sa résolution.
Lorsque vous conserviez un esprit tout romain, Le sien [de Camille] irrésolu, le sien tout incertain, De la moindre mêlée appréhendait l'orage [CORN., Hor. I, 1]
Ô rigoureux combat d'un cœur irrésolu [ID., Cinna, IV, 3]
L'amour impur a ses incertitudes, ses agitations violentes, et ses résolutions irrésolues, et l'enfer de ses jalousies [BOSSUET, Sermons, 3e dim. de l'Avent, Nécessité, 1]
Ses amis [de Mazarin] ou partagés, ou irrésolus, ou infidèles [ID., Anne de Gonz.]
Quelques-uns de ses amis dont il voyait la conscience irrésolue et inquiète [lors de la révocation de l'édit de Nantes] [FLÉCH., duc de Mont.]
Elle porte au hasard ses pas irrésolus [RAC., Phèdre, V, 5]
Autant de fantômes que le démon.... présente sans cesse à l'âme timide et irrésolue [MASS., Carême, Enf. prod.]

SYNONYME

  • IRRÉSOLU, INDÉCIS. Irrésolu, indécis, irrésolution, indécision, sont très voisins de signification ; il n'y a de différence que dans la métaphore ; le premier offre à l'idée un nœud qu'on ne peut dénouer ; le second, quelque chose qu'on ne peut trancher.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il trouva les ennemis encores à cheval, irresolus de loger ou de passer outre [D'AUB., Hist. III, 270]
    La curiosité nous defend de rien laisser irresolu [MONT., I, 205]

ÉTYMOLOGIE

  • Ir..., et résolu.