irraisonnable

IRRAISONNABLE

(i-rrê-zo-na-bl') adj.
Qui n'est pas doué de raison.
L'âme se divise en raisonnable et irraisonnable, et l'irraisonnable est irascible et concupiscible [DIDER., Opin. des anc. phil. (Pythagorisme).]

SYNONYME

  • IRRAISONNABLE, DÉRAISONNABLE. Le premier est un terme didactique qui se dit des animaux parce qu'ils ne sont pas doués de raison ; le second est un terme du langage ordinaire signifiant : qui est contraire à la droite raison, qui n'agit pas suivant les lumières de la raison. L'homme n'est pas un animal irraisonnable ; mais il y a bien des hommes qui sont déraisonnables, LAVEAUX.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Icellui chevalier par sa maistrie, arrogance, grant puissance et volenté irraisonnable [DU CANGE, magisterialis.]
    De l'ame une partie ou puissance est irraisonnable [ORESME, Eth. 29]
    Gens irraisonnables ou qui ne usent de raison [ID., Thèse de MEUNIER.]
  • XVIe s.
    Ceste societé qui nous separe des irraisonnables [brutes], ne peut estre pratiquée que par le secours mutuel des hommes [PARÉ, Au lect.]

ÉTYMOLOGIE

  • Ir..., et raisonnable.

irraisonnable

IRRAISONNABLE. adj. des deux genres. T. didactique. Qui n'est pas doué de raison. Animal irraisonnable.

irraisonnable

Irraisonnable, Irrationabilis.