irreposé, ée

IRREPOSÉ, ÉE

(ir-re-pô-zé, zée) adj.
Qui n'a pas été reposé, qui n'a pas été rafraîchi par le repos. Après une nuit d'insomnie, il se leva irreposé.

REMARQUE

  • A ce néologisme peut-on donner le sens de : qui n'éprouve pas d'intermission, comme dans cette phrase :
    Le succès dans les arts n'étant guère que la résultante d'efforts irreposés et collectifs, [BERGERAT, Journ. offic. 28 mars 1877, p. 2519, 1re col.]
    Non ; irreposé veut dire qui n'a pas été reposé, et non qui n'éprouve pas d'intermission.