irritation

irritation

n.f.
1. État de qqn qui est irrité, en colère : Son comportement dénotait une certaine irritation agacement, énervement, exaspération ; apaisement, sérénité
2. Inflammation ou douleur légère affectant un tissu, un organe : Irritation de la peau, des bronches.

IRRITATION

(i-rri-ta-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
État d'une personne irritée. Calmer l'irritation des esprits. Dans son irritation, il a prononcé des paroles compromettantes.
Terme de médecine. Action de ce qui provoque une activité excessive dans une partie ; résultat de cette action. Un vésicatoire détermine une irritation très vive de la peau.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Cette femme a quelque irritation contre moi ; pour se venger, elle me donne un dangereux chat par les pattes, preparée à accuser ce que je ferai [D'AUB., Hist. II, 411]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. irritationem, de irritare, irriter. On a dit que irritation était un mot nouveau proposé par Mercier ; il est, comme on voit, bien plus ancien.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • IRRITATION. - HIST. XVIe s. Ajoutez :
    Se vous avez en ce jour ouy sa voix [du Seigneur], ne endurcissez point voz cueurs, ainsi que en l'irritation au jour de tentation au desert, là où voz peres m'ont tenté [, Hébr. III, 8, Nouv. Testam. éd. Lefebvre d'Étaples, Paris, 1525]

irritation

IRRITATION. n. f. État d'une personne irritée, effervescence violente de l'esprit. Son irritation fut très vive. J'ai tâché d'adoucir son irritation. Calmer l'irritation des esprits.

En termes de Médecine, il désigne l'Action de ce qui irrite les membranes, les organes, les nerfs, etc.; ou l'État qui résulte de cette action. L'application de ce médicament sur la peau y détermine une irritation très vive. Ses nerfs sont dans une grande irritation.

irritation

Irritation, Irritatio.

Irritation de deux ou plusieurs à l'encontre les uns des autres, Commissio.

irritation


IRRITATION, s. f. IRRITER, v. a. [Ir-rita-cion, .] Irriter, 1°. en parlant~ des persones: mettre en colère. "Nos péchés ont irrité le Seigneur. "On a voulu l'irriter contre moi.
   Enfant de la paix, je l'aime,
   Mais hélas! ma douceur même,
   Les irrite contre moi.
       Le Franc.
= 2°. En parlant des chôses: augmenter, aigrir. "Vous irritez sa colère, au lieu de l'apaiser. = 3°. Exciter, provoquer. "Irriter l'apétit, la soif, les désirs. "Irriter la fièvre, le mal; l'augmenter, le rendre plus dangereux ou plus violent. "De tels remèdes ne font qu'irriter le mal. = 4°. Figur. on dit, les flots irrités, la mer irritée, agités, agitée par la tempête. = Irritation ne se dit que dans le sens du n°. 3°. l'irritation des humeurs. On ne le dit point de la colère; et c'est un barbarisme que de dire qu'un homme est dans une grande irritation, pour dire, qu'il est fort irrité.
   Rem. Depuis peu on dit, irritable, et irritabilité. On ne l'a dabord dit que des nerfs; ensuite on s'est hazardé à le dire des persones, du moins le substantif. M. l'Abé Royou dit de J. J. Rousseau: "Écrivain d'une sensibilité vraiment profonde, d'une irritabilité peut-être trop grande.

Synonymes et Contraires

irritation

nom féminin irritation
2.  Inflammation légère de la peau.
Traductions

irritation

irritation, rash, sorenessגירוי (ז), גרד (ז), הזדעפות (נ), הכעסה (נ), הקצפה (נ), הרגזה (נ), הרעמה (נ), התרגזות (נ), זעיפות (נ), כעס (ז), מורת רוח (נ), נסערות (נ), נרגזות (נ), עצבנות (נ), עַצְבָּנוּת, כַּעַס, גֶּרֶד, הַכְעָסָה, הִתְרַגְּזוּת, מֹרַת רוּחַergernis, irritatie, branderig gevoel, prikkelingHautausschlagsarpullidoborbulhaдразнене刺激irritation자극irritation (iʀitasjɔ̃)
nom féminin
1. état d'une personne énervée, en colère Elle ne cachait pas son irritation.
2. légère inflammation d'une partie du corps une irritation de la peau

irritation

[iʀitasjɔ̃] nfirritation