isabelle

isabelle

adj. inv. et n.m. [ esp. isabel ]
Se dit d'un cheval dont la robe est d'une couleur jaune, avec les crins et l'extrémité des poils noirs : Des chevaux isabelle ou des isabelles.

ISABELLE

(i-za-bè-l') ,
S. f. Anciennement, sorte d'étoffe de couleur mitoyenne entre le blanc et le jaune.
Les isabelles pâles et dorées seront teintes avec un peu de raucourt [rocou], [, Règlem. sur les manuf. août 1669, teinturiers en soie, laine et fil, art. 17]
Le comte de Vische en un tournois, à Turin, en 1619, était vêtu de couleur d'isabelle et de gris [LA COLOMBIÈRE, Théâtre d'honn. t. I, p. 458, dans LACURNE]
adj. Qui est de couleur mitoyenne entre le blanc et le jaune, mais dans lequel le jaune domine. Ruban isabelle.
La plus grande partie du corps de l'animal est d'un brun rougeâtre tirant sur le vineux, et le reste est de couleur isabelle [BUFF., Quadrup. t. X, p. 380]
Cheval isabelle, cheval dont la robe est caractérisée par la couleur jaune clair de toute la surface du corps, quelle que soit la nuance des crins. S. m. Un isabelle, cheval de couleur isabelle. Voilà un bel isabelle. Isabelle clair. Isabelle brun. Isabelle foncé.
Isabelle, couleur de l'écharpe du parti de M. le Prince en 1651.
Isabelle, c'est ce qu'aujourd'hui nous appelons ventre de biche, qui est la couleur des livrées de Condé [RETZ, Mém. livre IV, p. 14, dans LACURNE]
Je prendrai l'écharpe isabelle, si l'on continue seulement à m'en menacer [de révoquer ma nomination au cardinalat] [ID., ib. IV, 14]
S. m. Squale de l'océan pacifique. Oiseau qui a du rapport avec la gorge-bleue.
S. f. Coquille du genre porcelaine. Espèce de libellulidée dépendant du genre agrion.

ÉTYMOLOGIE

  • On dit que l'archiduchesse Isabelle, fille de Philippe II, gouvernante des Pays-Bas, fit vœu, lors du siége d'Ostende (1601-1604), de ne pas changer de chemise jusqu'à ce que son mari fût victorieux, et que la couleur de cette chemise au bout du temps juré prit le nom de la princesse. Rien ne garantit cette historiette. En tout cas, Isabelle nom propre est Jézabel (Isebel), femme d'Achab.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ISABELLE. Ajoutez :
    Nom d'un plant de vigne [, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LXXXIII, p. 729]
    ....un cépage appelé isabelle ; ce cépage, originaire d'Amérique, où on l'a obtenu de semis, a été transporté en Thrace, d'où il en a pris le nom, puis en France, où il a reçu sa dénomination actuelle [BECQUEREL, Bull. Soc. centr. d'Agric. 1872, p. 580]
    Le cépage dit isabelle, qui résiste au froid, a-t-il également la propriété de résister au phylloxéra ? [DUMAS, ib. 1872, p. 580]

isabelle

ISABELLE. adj. des deux genres. Qui est de couleur intermédiaire entre le blanc et le jaune, mais dans lequel le jaune domine. Il se dit surtout du Poil des chevaux. Couleur isabelle. Cheval isabelle. Ruban isabelle.

Il se prend aussi comme nom masculin. Un isabelle clair. Un isabelle brun.

Traductions

isabelle

Isabella

isabelle

isabella

isabelle

Изабель

isabelle

Изабел

isabelle

伊莎貝爾

isabelle

Isabelle

isabelle

Isabelle

isabelle

איזבל

isabelle

[izabɛl] adj inv [cheval] → dun