isthme

isthme

[ ism] n.m. [ lat. isthmus, du gr. ]
1. Bande de terre étroite, située entre deux mers et réunissant deux terres : L'isthme de Suez.
2. Partie rétrécie de certaines régions du corps, de certains organes : L'isthme de l'utérus.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

isthme

(ism)
nom masculin
1. géographie bande de terre qui sépare deux mers l'isthme de Panama
2. anatomie partie rétrécie d'un organe l'isthme de l'utérus
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

ISTHME

(i-sm') s. m.
Terme de géographie. Langue de terre qui sépare deux mers et joint deux terres.
Les Vénitiens, aussi intéressés que l'Égypte à traverser les progrès du Portugal, avaient proposé à ce soudan de couper l'isthme de Suez à leurs dépens, et de creuser un canal qui eût joint le Nil à la mer Rouge [VOLT., Mœurs, 141]
Le bien général des nations, l'utilité du commerce exigent que l'isthme de Panama, que l'isthme de Suez ouverts à la navigation rapprochent les limites du monde [RAYNAL, Hist. phil. VIII, 35]
Fig. Percer l'isthme, s'est dit quelquefois, à l'imitation d'une locution ancienne, pour tenter une chose impossible, plusieurs empereurs romains ayant essayé de percer l'isthme de Corinthe et y ayant renoncé.
Nom donné, en termes d'anatomie à certaines parties qui ont quelque ressemblance de forme avec un isthme. L'isthme du gosier. Isthme de Vieussens, relief de fibres musculaires qui règne tout autour de la fosse ovale de la cloison des oreillettes du cœur. Terme de botanique. Étranglement qui sépare deux loges ou articles dans un fruit articulé.

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, un passage ; du radical grec, je vais, le même que le latin ire, aller (voy. IRAI).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

isthme

ISTHME. n. m. T. de Géographie. Langue de terre entre deux mers ou deux golfes, qui joint une terre à une autre, une presqu'île au continent. L'isthme de Suez. L'isthme de Corinthe. L'isthme de Panama.

Il se dit, en termes d'Anatomie, de Certaines parties qui ont quelque ressemblance de forme avec un isthme. L'isthme du gosier.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

isthme


ISTHME, ou ISTME, s. m. [Richelet met les deux: Trév. l'Académie et le Rich. Port. ne mettent que le 1er, isthme: 2ee muet.] Langue de terre qui joint deux terres, sépare deux mers. "L'Isthme de Corinthe. "L'Isthme de Panama. * L'Abé Prévot fait ce mot fém. "Diu, ville fameûse, qui étant située sur une péninsule triangulaire, joint le continent par une fort petite isthme. Hist. des Voy. Il faut, par un fort petit isthme.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

isthme

isthmus

isthme

לשון יבשה (נ), מצר (ז), מֵצַר

isthme

landengte

isthme

istmo

isthme

istmo

isthme

istmo

isthme

Isthmus

isthme

провлак

isthme

地峽

isthme

šíje

isthme

landtange

isthme

Näs

isthme

[ism] nmisthmus
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005